advertisement
Français

Fresh Sounds Canada: Charlotte Day Wilson, Ikky et plus

Parmi les chansons canadiennes incontournables de la semaine figurent également le rappeur québécois Rymz, l'artiste R&B montréalaise Néhémie et l'auteur-compositeur-interprète des Maritimes David Myles.

Charlotte Day Wilson

Charlotte Day Wilson

Emilie Lipson

Dans Fresh Sounds Canada, Billboard Canada vous propose les chansons incontournables de la semaine d'artistes en plein essor et sur le point d'exploser. Voici ce qui est sorti cette semaine.

Charlotte Day Wilson, «I Don’t Love You»


L'artiste et productrice torontoise Charlotte Day Wilson chante sur une musique imprégnée d'une soul intemporelle. Sa voix douce et émouvante la distingue, mais ses chansons ont un universalisme ineffable que vous pouvez entendre dans «I Don't Love You», un morceau dynamique sur la prise de conscience douce-amère lorsque que vous avez surpassé un partenaire. C'est le même universalisme qui fait qu'une chanson comme «Work» soit reprise par la légende vivante Patti Smith. Ce single est issu du deuxième album de Charlotte Day Wilson, Cyan Blue, qui sortira le 3 mai sur Stone Woman Music / XL. -Richard Trapunski

advertisement

Ikky, «Dushmani»

Les empreintes de production d'Ikky ont déferlé sur la vague émergente du Pendjabi, y compris sa collaboration historique avec Karan Aujla, Making Memories, l'année dernière. Sur son nouvel EP Ikky's House, l'artiste torontois pousse le genre en constante évolution dans de nouvelles directions audacieuses, flirtant avec les influences club et house plus manifestes qui animent la piste de danse. Ces sons se mélangent dans des directions intrigantes sur «Dushmani», une collaboration avec les artistes Uday Shergill et Sophia Fracassi. -Richard Trapunski

Rymz & Mauvaise Bouche, «Big Day»

Grand jour, c’est le moins que l’on puisse dire, pour le rappeur québécois Rymz qui poursuit son ascension à l’international. Quelques semaines après avoir assuré la première partie de son compatriote Loud dans la mythique salle parisienne L’Olympia, le voilà qui présente Big Day, sa dernière collaboration avec la Française Mauvaise Bouche et le producteur Benjamiin (Dee Holt, Pelch). Ce morceau de hip-hop mélodieux ultra planant - vraiment dans tous les sens du terme - est comme ce petit rituel que l’on a tous après de longues heures éreintantes et qui nous apporte beaucoup de plaisir et de détente. -Amélie Revert

advertisement

Néhémie, «Run»

La Montréalaise qui fait sensation sur les réseaux sociaux - déjà plus de 20 000 vues pour le vidéoclip de Run sur YouTube en quelques jours à peine! - vient de sortir son premier EP, World of Roses. Run, sa collaboration avec SLM, est ainsi une chanson R&B chic et suave, une ode à l’émancipation féminine. Le morceau est par ailleurs mis en image dans une esthétique monochrome, visiblement inspirée par les années 1990, qui colle parfaitement à l’esprit. -Amélie Revert

David Myles, «Still Missing You» (feat. May Erlewine)

Le 24 mai, le prolifique auteur-compositeur-interprète primé des Maritimes, Myles, sortira un nouvel album, Devil Talking. Le premier extrait, «Break Free», continue de grimper dans le classement du Top 20 de CBC Music, et est maintenant suivi de cette complainte doucement mélancolique pour un amour perdu. La voix mélodieuse de Myles est parfaitement complétée par celle de la chanteuse américaine May Erlewine, tandis que l'utilisation de bon goût de la guitare classique et du bugle ajoute une certaine atmosphère. La chanson a été co-écrite et coproduite par Myles et Joshua Van Tassel. «Elle ressemble à une chanson classique de Bacharach à certains égards», dit Myles. «Parfois, une chanson triste est exactement ce dont nous avons besoin pour nous sentir moins seuls.» -Kerry Doole

advertisement

advertisement
Maluma, one of the headliners of Evenko's upcoming Fuego Fuego concert in Montreal.
Photo de courtoisie

Maluma, l'une des têtes d'affiche du prochain concert Fuego Fuego d'Evenko à Montréal.

Français

Alors que la musique latine se développe au Canada, Live Nation veut la diffuser à travers le pays

Ricky Taco, directeur de la musique latine au Canada chez Live Nation, discute de la croissance récente du genre et de la direction qu'il pourrait prendre par la suite.

Cette semaine, Live Nation a annoncé que la tournée Las Mujeres Ya No Lloran de Shakira arriverait au Canada en décembre. Ce ne sera que la troisième fois au cours de l'illustre carrière de 33 ans de la vedette colombienne que deux dates de tournée sont programmées au Canada, et sa première fois depuis 2018.

Au cours des six années qui se sont écoulées depuis qu'elle a joué pour la dernière fois devant un public canadien, la scène musicale latine du pays est devenue plus grande qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Il s'agit d'un marché élargi sur lequel Live Nation s'est concentré ces dernières années.

continuer à éleverShow less
advertisement