advertisement
Français

Dans les médias: Le budget de CBC/Radio-Canada continue d'augmenter alors que la PDG Catherine Tait se fait griller (Chronique)

Tait a témoigné lors d'une audience du comité du patrimoine de la Chambre des communes à un moment où le radiodiffuseur public est à nouveau scruté par les politiciens.

Dans les médias: Le budget de CBC/Radio-Canada continue d'augmenter alors que la PDG Catherine Tait se fait griller (Chronique)
Photo par Eric Nopanen sur Unsplash

Le budget de Radio-Canada continue d'augmenter

Avec environ 1,3 milliard de dollars de financement fédéral pour CBC/Radio-Canada en 2023, le nouveau budget promet 42 millions de dollars supplémentaires en 2024-2025 pour CBC/Radio-Canada pour les «émissions d'information et de divertissement», selon le service de nouvelles du diffuseur.

L'année dernière, Radio-Canada a annoncé un déficit financier, supprimé 141 employés et éliminé 205 postes vacants.


Mardi, comme l'a rapporté la Presse canadienne, la PDG de CBC, Catherine Tait, a témoigné lors d'une audience du comité du patrimoine de la Chambre des communes. C'est la deuxième fois cette année que Tait est placé sous les projecteurs pour répondre aux questions, notamment celles des députés conservateurs qui ont ouvertement critiqué les dépenses budgétaires et les primes des dirigeants de la chaîne de télévision. Tait a fustigé les attaques contre les primes des dirigeants, les qualifiant d’«accusations délibérément fausses».

advertisement

En décembre, CBC a annoncé qu'elle s'apprêtait à supprimer 600 emplois et qu'elle laisserait 200 postes vacants supplémentaires rester vacants, ainsi qu'une réduction de 40 millions de dollars dans les productions. Il a déclaré qu’il viserait à combler un déficit prévu de 125 millions de dollars au cours de l’exercice 2024-2025.

Tait a déclaré au comité que «tous les organismes médiatiques canadiens sont confrontés à de sérieux défis dans un monde numérique dirigé par des acteurs mondiaux qui ne partagent tout simplement pas le même engagement envers les intérêts de notre pays».

Selon Global News, elle a déclaré aux parlementaires que le diffuseur public est là pour tenir les gens informés, instaurer la confiance, renforcer la démocratie et promouvoir la culture locale.

Au mieux, Tait ne peut que faire du surplace en tant que PDG de Crown Corp. Sous la pression croissante des membres du Parti conservateur qui ont menacé de réduire ou de supprimer le financement du réseau de radiodiffusion qui offre des émissions en anglais, en français et dans huit langues autochtones sur son service de radio national, CBC est également chargée de produire du contenu original pour son réseau de télévision et d'affecter des ressources de plus en plus importantes à une multiplicité de réseaux et de services en ligne.

advertisement

Bien que le gouvernement libéral ait tenu à soutenir le diffuseur public, il n'a pas réussi jusqu'à présent à offrir un mandat clair quant à ce qu'on attend de lui, ni à redéfinir son rôle au Canada.

Dans l’état actuel des choses, on attend trop de Radio-Canada – et étant donné que le contenu en ligne et les services d’abonnement payants ont érodé sa portée et son auditoire, à un moment donné, un gouvernement sera obligé de reconnaître qu’on attend trop de la SRC. le diffuseur. Dans l’état actuel des choses, ses besoins budgétaires ne peuvent qu’augmenter.

advertisement
Soleil Launière
Jaime Antonio Luna Quezada

Soleil Launière

Français

Soleil Launière remporte les Francouvertes: «Ça représente beaucoup pour moi en tant qu’artiste autochtone»

Rencontre avec l’artiste innue, grande gagnante de l’édition 2024 du concours-vitrine, deux ans après que celui-ci a ouvert les candidatures aux projets en langues autochtones.

Soleil Launière a remporté tous les suffrages de la 28e édition des Francouvertes.

L’artiste multidisciplinaire innue originaire de Mashteuiatsh et basée à Montréal a remporté lundi 13 mai la grande finale du concours-vitrine de la diversité musicale québécoise face à la rappeuse Sensei H et à l’auteur-compositeur-interprète maximaliste de rock Loïc Lafrance.

continuer à éleverShow less
advertisement