advertisement
Français

La scène rave de Toronto inspire un jeu vidéo

Le DJ et organisateur d'événements ACE développe un jeu vidéo inspiré par le début des années 2000 qui se déroule dans la vie nocturne underground de Toronto.

A screenshot of the upcoming Toronto Rave Game

Une capture d'écran du prochain Toronto Rave Game

Image de courtoisie

Un nouveau jeu vidéo sur le thème rave est en préparation, inspiré de la scène festive underground de Toronto.

Créé par le fondateur de Toronto Rave et DJ ACE , Toronto Rave Game emmènera les joueurs à travers une rave, avec diverses missions et quêtes secondaires. Inspiré des jeux vidéo du début des années 2000, ACE développe le jeu et vise à offrir aux joueurs une toute nouvelle façon d'explorer la ville.


«Le concept est né après avoir passé du temps dans mon studio à regarder tous mes anciens jeux auxquels je jouais tout en regardant les souvenirs rave de Toronto et j'ai pensé que ce serait cool d'avoir un jeu rave», a déclaré ACE à Billboard Canada . «[Ce sera] quelque chose comme Guitar Hero, mélangé à Grand Theft Auto, un peu de Sims et le sentiment de Tony Hawk Underground.»

advertisement

En ce qui concerne la production du jeu, ACE affirme que même si cela a pris beaucoup de temps, le projet a été incroyablement satisfaisant, capturant la vie nocturne underground de Toronto.

«Je me suis assis et j'ai imaginé des missions vraiment sympas, donc je suis impatient de montrer aux gens quand tout sera publié», a déclaré ACE. «Nous avons une scène tellement folle.»

ACE s'inspire pour le jeu de sa propre expérience sur la scène locale, fondant les collectifs de fête Toronto Hardcore, Toronto DnB et Toronto Dubstep, tous sous l'égide de Toronto Rave. Chaque mission reprend des éléments de ce qu'ACE a personnellement fait dans sa vie de DJ et d'organisateur de soirées, comme récupérer du matériel, tout en les mélangeant avec des quêtes «plus grandes que nature» comme planifier une rave dans la Tour CN, se faufiler devant les gardes de sécurité et pirater le siège du gouvernement.

Le jeu sera divisé en deux modes. Le mode Histoire parcourt les missions du point de vue d'un raver inconnu, devenant une «légende certifiée» à la fin du jeu. Le second est Music Mode, un décor plus rythmé qui est une «bande-son axée sur la musique de dance de Toronto» et met en vedette des musiciens et des personnages de la scène de la ville comme Angelphroot, TyriqueOrDie, Ms. GothicFish et ACE lui-même.

advertisement

La version BETA1.0 du jeu solo devrait sortir en janvier 2024 sur PC. La version BETA 2.0, avec des personnages et des missions étendus, sortira fin 2024 ou début 2025, indique ACE.

En attendant, il existe une liste d'attente d'inscription par courrier électronique pour le Toronto Rave Gameau Toronto Rave.

advertisement
The Weeknd with Metro Boomin and Future
@metroboomin Instagram

The Weeknd avec Metro Boomin et Future

Français

The Weeknd aperçu au concert « Pop Out » de Kendrick Lamar à Los Angeles

Contrairement à l'ancien Raptor de Toronto DeMar DeRozan, l'artiste né à Scarborough n'est jamais monté sur scène, mais il faisait partie du public du spectacle qui présentait les morceaux de Drake « Not Like Us » et « Euphoria ».

Kendrick Lamar a envahi Internet hier soir (19 juin) avec son concert Pop Out diffusé en direct sur Prime Video depuis le Kia Forum de Los Angeles. S'il n'était pas clair que Kendrick avait gagné l'opinion publique dans son conflit avec Drake, il n'y avait plus aucun doute lorsque se sont réunies sur scène des personnalités culturelles de Los Angeles - des nouveaux arrivants aux légendes comme Dr. Dre, des vedettes du basket comme Russell Westbrook, et même quelqu'un name-dropped par Drake, DJ Mustard, dans l'un de ses morceaux dissidents pour danser - le cinglant Not Like Us.

DeMar DeRozan, l'ancien bien-aimé des Raptors de Toronto qui était autrefois assez proche de Drake pour avoir raconté la vérité sur une prochaine mixtape, a rejoint son compatriote Westbrook, joueur de la NBA né à Los Angeles, sur scène au Forum lors de Not Like Us.

continuer à éleverShow less
advertisement