advertisement
Français

Fresh Sounds Canada: TOBi et Mick Jenkins, Peter Peter et plus

Le tour d'horizon des nouvelles chansons canadiennes à ne pas manquer cette semaine comprend également le musicien folk Julian Taylor, le rockeur Joel Plaskett et la nouvelle venue Flower Face.

TOBi

TOBi

Patrick Duong

Dans Fresh Sounds Canada, Billboard Canada vous propose un tour d'horizon des chansons incontournables de la semaine d'artistes en plein essor et sur le point d'exploser.

TOBi & Mick Jenkins, «Forgot We Were Seeds»


Après avoir fraîchement remporté les deux catégories rap aux Juno, le rappeur canadien TOBi s'est associé à l'artiste américain Mick Jenkins pour «Forgot We Were Seeds». Le morceau trouve TOBi dans un mode lyrique plus percutant que son autre registre plus émouvant, mais il apporte sa prévenance habituelle. «They hate the world woke because they love when you sleep» [«Ils détestent le monde réveillé parce qu'ils aiment quand tu dors»], rappe-t-il. Une chanson sur la persévérance dans l’adversité, elle convient parfaitement aux deux rappeurs. Pour en savoir plus sur le couple PB&J, consultez le documentaire de tournée gratuite de TOBi et Mick Jenkin,Home & Home. - Richard Trapunski

advertisement

Julian Taylor, «Weighing Down»

«Brick and mortar, solid as the ground / but you carry too much, and slowly breaking down» [«Des briques et du mortier, solides comme le sol / mais vous en portez trop et vous vous effondrez lentement»], chante le musicien Roots et nommé aux Juno Julian Taylor avec une intention calme sur son nouveau single «Weighing Down». La chanson, qui précède un album prévu pour cet automne, est une suggestion chaleureuse et franche d’être plus facile avec nous-mêmes et de nous soulager. Musicalement, «Weighing Down» possède une touche douce qui reflète son sentiment, avec un jeu de guitare simple et des gonflements d'acier de pédale fluides. La voix mesurée de Taylor, quant à elle, donne son poids au single, soulignant la gravité de se manipuler avec soin. «It’s time to let things soften now» [«Il est temps maintenant de laisser les choses s'adoucir»], conseille-t-il. C'est le genre de chanson que l'on peut écouter après une longue journée de travail, en étirant les bras et en respirant. - Rosie Long Decter

advertisement

Peter Peter, Éther

L’auteur-compositeur-interprète Peter Peter continue de nous séduire avec son cinquième album, Éther. Après avoir vécu quelque temps en France, le voilà de retour au Québec, fin prêt pour une nouvelle offrande musicale. Son expérience européenne s’entend et s’éprouve d’ailleurs dans ce disque d’une alt pop incandescente où les synthés éclatent au grand jour, rappelant vaguement une eurodance des années 1990 et 2000 (20k heures de solitude) qui rencontre le meilleur de la chanson à texte francophone (Soleil, Se contenter d’un mirage). Peter Peter, qui a déjà participé à de prestigieux festivals des deux côtés de l’Atlantique (SXSW, FEQ, Pop Montréal, Les Francos, Osheaga, le Printemps de Bourges, Rock en Seine, etc.), est attendu dès cet été sur les scènes locales et internationales pour présenter Éther. - Amélie Revert

Joel Plaskett, «The New Joys»

Au cours des trois dernières décennies, Joel Plaskett, pilier du rock indépendant de la côte est, s'est imposé comme l'un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus prolifiques et les plus acclamés par la critique. Toujours désireux de relever un nouveau défi, il vient de sortir son premier morceau de créations orales, et c'est un nouveau régal. Enregistré en direct au Carleton à Halifax en 2023, il présente un accompagnement improvisé de Wurlitzer par Bill Stevenson, crédité comme co-auteur, et un travail de guitare clairsemé de Plaskett. Il raconte ses réflexions philosophiques (Exemple: «it’s hard to learn the ropes if you’re not up against them» [«il est difficile d'apprendre les ficelles du métier si on n'y est pas confronté»]) de manière claire et détendue. L’ambiance générale s’apparente un peu aux enregistrements de créations orales jazzy de Jack Kerouac. Ce serait bien d'en entendre davantage dans ce style. -Kerry Doole

advertisement

CHOIX DE L'ÉDITEUR : Flower Face, «Cat’s Cradle»

Le dernier album de l'artiste montréalais Flower Face est une ballade douce-amère envoûtante. Une chanson qui rappelle quelqu'un qui a été autrefois et qui vous fera manquer une personne que vous n'avez même jamais rencontrée. Avec un rythme de guitare lent qui gagne en complexité au fur et à mesure que la chanson avance, «Cat's Cradle» offre une expérience d'écoute engageante. L'autrice-compositrice a atteint un million d'écoutes sur Spotify et compte un public jeune et croissant, alors soyez à l'affût de musiques plus excitantes à venir. - Pablo González Legendre

advertisement

advertisement
Kiesza
Clay Peter

Kiesza

Français

Nouveautés et albums canadiens à venir: Kiesza, Old Man Luedecke, David Myles et plus

Parmi les autres sorties cette semaine, mentionnons Lynne Hanson, VISHTÈN CONNEXIONS et Ruth Saphir.

Cette semaine, nous retenons la nouveauté très attendue de l'artiste pop Kiesza.

Elle se joint à une semaine d'annonces de sorties qui comprend également celles des artistes canadiens Major Love, Alana Yorke, Gabriel Genest, The Luvmenauts, Kenton Loewen, Priori, Wyatt C. Louis et Deanna Knight.

continuer à éleverShow less
advertisement