advertisement
Français

Des artistes canadiens sur une nouvelle compilation en soutien aux droits trans

Ellis, Scott Hardware, Helena Deland et d'autres ont contribué à la compilation d'une quarantaine de reprises FADER & Friends: Vol. 1 , dont tous les bénéfices seront reversés à des œuvres caritatives LGBTQ+.

FADER and Friends Vol. 1 Artwork

FADER et ses amis Vol. 1 oeuvre

Joanna Sternberg

Les artistes canadiens Ellis, Scott Hardware et Helena Deland figurent sur une nouvelle compilation sortie aujourd'hui par The Fader. FADER et ses amis : Vol. 1 est un album caritatif de collecte de fonds pour des organisations promouvant les droits des personnes trans au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. L'album comprend quarante-quatre reprises, sélectionnées et interprétées par des artistes comme Ellis et Hardware ainsi que par des musiciens américains comme Wednesday, Ezra Furman, NNAMDI, et beaucoup plus.

«Les États des États-Unis adoptent un large éventail de lois ciblant les jeunes et les adultes transgenres, bloquant leur accès aux procédures médicales et aux médicaments d'affirmation de leur identité de genre et diffamant la communauté en la qualifiant de menace pour la sécurité physique des enfants. Les politiciens du Royaume-Uni emboîtent le pas, et le Canada est loin d’être à l’abri», déclarent les représentants de Fader dans une déclaration à propos de la compilation.


advertisement

«Cette rhétorique empoisonnée s’est traduite par une épidémie de violence contre la communauté trans qui ne montre aucun signe d'apaisement. La guerre contre les personnes trans n’est pas métaphorique; nous devons affirmer haut et fort de quel côté nous sommes.»

FADER & Friends: Volume 1, by FADER Label

La compilation rassemble certains des artistes les plus intéressants de la musique indépendante qui interprètent des chansons qui leur sont proches et chères, souvent avec des versions originales du matériel source. Model/Actriz propose ainsi une interprétation sombre et noisy de «That's Not My Name» des Ting Tings. Dougie Poole revisite quant à lui dans une version country et décontractée le «Joy Inside My Tears» de Stevie Wonder.

L'autrice-compositrice-interprète de Hamilton, Linnea Siggelkow, alias Ellis, fait pour sa part ressortir le flou dans sa version de «Everlong» des Foo Fighters.

«J'aime cette chanson depuis aussi longtemps que je me souvienne», dit Siggelkow à propos de la pochette. Elle souligne l'importance de l'orientation caritative de la compilation. «Soutenir la communauté trans – et en particulier les enfants trans – est tellement important, d'autant plus que notre gouvernement échoue continuellement à les protéger», a déclaré Siggelkow à Billboard Canada .

advertisement

Le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan ont récemment mis en œuvre des politiques éducatives qui mettent à risque les jeunes trans en empêchant les enseignants d'utiliser leurs pronoms préférés sans consulter les parents. Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a fait des commentaires qui présentent les environnements scolaires favorablement LGBTQ+ comme des tentatives « d’endoctrinement » des enfants. Pendant ce temps, cet automne, des rassemblements 1 Million March 4 Children ont eu lieu dans des villes à travers le pays pour «plaider en faveur de l'élimination du programme d'études sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre (OSIG), les pronoms, l'idéologie de genre et les toilettes mixtes dans les écoles».

«Il est important de rester vigilant - de garder l'énergie, l'argent, les efforts, la concentration et l'attention en abondance - lorsque les vies des personnes trans sont concernées», déclare le musicien torontois Scott Hardware, dont la version de «Shout to the Top» de The Style Council apparaît sur l'album. .

advertisement

Hardware aborde depuis longtemps les droits et les expériences des homosexuels dans sa musique. Son album Mutate Repeat Infinity de 2016 et la chanson «Survivor's Guilt» de 2020 explorent tous deux les impacts durables de l'épidémie de sida sur les communautés queer.

Sa version de «Shout to the Top» est à la fois énergique et brumeuse, transmettant un sentiment fébrile de persévérance. "Shout to the Top" a le pouvoir de me faire pleurer de joie», dit Hardware à propos de la chanson.

Les bénéfices de la compilation seront répartis entre trois organisations: le Transgender Law Center, qui est le plus grand groupe américain de défense des droits civiques dirigé par les trans; Mermaids, une organisation caritative LGBTQ+ du Royaume-Uni qui se concentre sur le soutien aux jeunes trans; et Rainbow Railroad, une organisation canadienne qui aide les personnes homosexuelles à risque à trouver la sécurité.

advertisement

Parmi les autres Canadiens qui y figurent, citons Hannah Georgas, PACKS, Ducks Ltd. et Jane Inc. Le groupe art-pop torontois Bernice reprend aussi «Dreaming Of You» de Selena, tandis que l'autrice-compositrice-interprète montréalaise Helena Deland s'approprie une chanson folk anglaise saisissante, «Newcastle».

L'album est disponible exclusivement sur Bandcamp jusqu'en décembre.

advertisement
The Weeknd with Metro Boomin and Future
@metroboomin Instagram

The Weeknd avec Metro Boomin et Future

Français

The Weeknd aperçu au concert « Pop Out » de Kendrick Lamar à Los Angeles

Contrairement à l'ancien Raptor de Toronto DeMar DeRozan, l'artiste né à Scarborough n'est jamais monté sur scène, mais il faisait partie du public du spectacle qui présentait les morceaux de Drake « Not Like Us » et « Euphoria ».

Kendrick Lamar a envahi Internet hier soir (19 juin) avec son concert Pop Out diffusé en direct sur Prime Video depuis le Kia Forum de Los Angeles. S'il n'était pas clair que Kendrick avait gagné l'opinion publique dans son conflit avec Drake, il n'y avait plus aucun doute lorsque se sont réunies sur scène des personnalités culturelles de Los Angeles - des nouveaux arrivants aux légendes comme Dr. Dre, des vedettes du basket comme Russell Westbrook, et même quelqu'un name-dropped par Drake, DJ Mustard, dans l'un de ses morceaux dissidents pour danser - le cinglant Not Like Us.

DeMar DeRozan, l'ancien bien-aimé des Raptors de Toronto qui était autrefois assez proche de Drake pour avoir raconté la vérité sur une prochaine mixtape, a rejoint son compatriote Westbrook, joueur de la NBA né à Los Angeles, sur scène au Forum lors de Not Like Us.

continuer à éleverShow less
advertisement