advertisement
Français

Armand Larrivée Monroe, icône de la vie nocturne et du drag montréalais, est décédé à 88 ans

Connue sous le nom de La Monroe, la drag queen vétérane était connue comme une révolutionnaire de la vie nocturne de la ville depuis la fin des années 1950.

Armand Larrivée Monroe

Armand Larrivée Monroe

Antonio Pierre de Almeida, Centre d'histoire de Montréal

Pionnier de la vie nocturne et du drag montréalais, Armand Larrivée Monroe est décédé à l'âge de 88 ans. Connu comme un pionnier queer, Monroe a fait ses débuts en 1958 au Tropical Room, un salon du Downbeat Club.

Monroe était issu d'une famille de 13 enfants et a grandi à Saint-Henri à Montréal. Il a déménagé en ville à 18 ans.


Après ses débuts, Monroe a continué à avoir un impact majeur sur la scène et la communauté nocturne gaie de Montréal. Des moments charnières de l’histoire gaie de Montréal peuvent être attribués à Monroe.

Au début, Monroe a créé des espaces pour les hommes gais à Montréal, offrant des programmes en soirée tels que des films, du bingo et des spectacles amateurs.

advertisement

«Il se déguise parfois en femme et interprète différents personnages comme Joséphine Baker, Marlène Dietrich ou celui de "la grande folle émancipée", l'un des personnages de fiction préférés du public», précise le site Internet de la ville.

En 1958, le jour de son 24e anniversaire, Monroe organisa la première danse publique de la ville entre hommes homosexuels au Tropical Room. C'était après que Monroe ait fait pression sur les propriétaires de Tropical Room et obtenu la permission pour les hommes homosexuels de danser ensemble.

«La Monroe parvient à exercer suffisamment de pression pour que les hommes gais puissent, pour la première fois, obtenir l'autorisation légale de danser ensemble», a écrit Fierté Montréal dans une publication sur Facebook. «Armand Monroe – alias La Monroe – a non seulement ouvert les portes à ce qu'on appellerait un jour les drag queens, mais il a d'abord brisé un plafond de verre pour les hommes qui voulaient simplement s'aimer en public.»

Entre 1957 et 1990, Monroe a organisé diverses soirées drag et cabarets gais à Montréal. Monroe a également participé à la première marche de la fierté à Montréal en 1979.

advertisement

Ce pionnier a reçu le prix John Banks en 2022 en reconnaissance de son travail au sein de la communauté LGBTQ+. Les proches de Monroe, les membres de la communauté LGBTQ+ de Montréal et ses fans se sont exprimés sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à La Monroe.


advertisement
The Beaches
Par Facebook

The Beaches

Français

The Beaches amène «Blame Brett« à «Jimmy Kimmel Live!»

Le quatuor torontois a présenté son single devenu viral lors de ses débuts télévisés de fin de soirée.

À la suite du succès viral de «Blame Brett» en 2023, The Beaches ont fait leurs débuts télévisés en fin de soirée, en interprétant leur single lors du Jimmy Kimmel Live!

Bien que le groupe torontois soit ensemble depuis une décennie, remportant un Juno de Révélation en 2018 après son premier album, l'année dernière a marqué un moment décisif pour le quatuor. Elles ont troqué leur son rock plus lourd contre des sons de guitare new wave élégants et ont repris le contrôle de leur carrière, décidant de sortir leur nouvel album, Blame My Ex , de manière indépendante. (Elles ont co-écrit l'album avec l'artiste et compositeur canadien Lowell, qui est également à l'origine du dernier succès de Beyoncé.)

continuer à éleverShow less
advertisement