advertisement
Français

Travis Scott ramène sa tournée Utopia – Circus Maximus à la Scotiabank Arena de Toronto

Après avoir cité Drake, The Weeknd et Wondagurl la dernière fois, la superstar du hip-hop est de retour à l'aréna pour la deuxième fois en un peu plus d'une semaine. Pourrait-il y avoir des invités spéciaux?

Travis Scott ramène sa tournée Utopia – Circus Maximus à la Scotiabank Arena de Toronto

Travis Scott revient à l'Aréna Scotiabank de Toronto pour la deuxième fois en un peu plus d'une semaine. La tournée Utopia – Circus Maximus de la superstar du hip-hop s'y est déjà arrêtée le 29 décembre et maintenant il y recommence l'année le samedi 6 janvier.

Il n'est pas étranger à l'aréna, puisqu'il y a joué huit fois au cours de sa carrière. Les véritables artistes d'arène sont rares dans le hip-hop, mais Scott a le talent de remplir une salle de n'importe quelle taille, avec d'énormes accessoires et des décors spectaculaires. Il joue avec une énergie considérable et, d'une manière ou d'une autre, ses spectacles en aréna suscitent toujours d'énormes mosh pits.


advertisement

La tournée Circus Maximus, présentée avec Live Nation, est la première de Travis Scott depuis la bousculade mortelle de l'Astroworld Festival en 2021 à Houston. Celle-ci accompagne son album Utopia, dont les 19 chansons figuraient dans le Billboard Hot 100 lors de sa sortie en 2023.

Travis Scott a une longue histoire à Toronto. Il a eu plusieurs collaborations majeures avec The Weeknd et Drake, y compris son premier succès n°1 «Sicko Mode». Il a également joué une autre de ses collaborations avec Drake la semaine dernière à Toronto: le morceau relativement profond «Company» du projet de Drake de 2015 If You're Reading This It's Too Late.

Il a aussi mentionné The Weeknd et la productrice locale Wondagurl, qui est également sa collaboratrice depuis l'adolescence.

Travis Scott est connu pour ses invités spéciaux, il pourrait donc y en avoir lors de son prochain concert.

Une chanson qu'il jouera presque certainement: sa collaboration avec Playboi Carti «FE!N». Il l'a récemment jouée 10 fois de suite à Brooklyn (mais seulement 6 à Toronto).

Vous voulez gagner une paire de billets? Suivez @billboardca sur Instagram et restez à l'écoute des mises à jour.

advertisement

advertisement
Sidhu Moose Wala
Par Facebook

Sidhu Moose Wala

Français

Sidhu Moose Wala passe sa deuxième semaine dans le Canadian Hot 100 avec «Drippy»

Le single posthume de l'influent artiste pendjabi, avec MXRCI et AR Paisley, figure à nouveau dans les classements cette semaine. Beyoncé fait également ses débuts avec le single canadien «Texas Hold Em».

Après avoir fait ses débuts dans le top dix la semaine dernière, soit sa plus haute performance dans les classements, le regretté musicien pendjabi Sidhu Moose Wala passe une deuxième semaine dans les classements avec «Drippy». Le single posthume, produit par MXRCI et mettant en vedette l'artiste canadien AR Paisley, atterrit cette semaine à la 56e place du Canadian Hot 100. La chanson a également accumulé près de 25 millions de vues sur YouTube en deux semaines et fait l'actualité internationale.

La BBC a rendu compte de l'impact de la chanson dans les classements cette semaine, s'entretenant avec le rédacteur en chef de Billboard Canada, Richard Trapunski, à propos des débuts de la chanson et de la façon dont elle indique l'élan plus large de la musique pendjabie au Canada, ainsi que la place particulière que Sidhu Moose Wala occupe dans cette croissance.

continuer à éleverShow less
advertisement