advertisement
Partner

Les artistes canadiens Leila Dey et Isaac Zale s'unissent pour célébrer le pouvoir de la musique dans le cadre de la campagne WE DO WE de Smirnoff

Se rencontrant pour la première fois, les deux musiciens émergents se sont réunis pour collaborer sur un EP de quatre titres célébrant le lien social et la joie inclusive.

Les artistes canadiens Leila Dey et Isaac Zale s'unissent pour célébrer le pouvoir de la musique dans le cadre de la campagne WE DO WE de Smirnoff

Isaac Zale (à gauche) et Leila Dey pour WE DO WE de Smirnoff

Photo de courtoisie

CONTENU PARTENAIRE



Avant de s'associer pour mixer leurs morceaux, Leila Dey et Isaac Zale ne s'étaient jamais rencontrés.

En fait, Dey, une artiste R&B montante de Toronto, n'est même jamais allée à Vancouver, où Zale crée et produit de la musique hip-hop et électronique fluide. Mais les deux artistes se sont associés dans le cadre de la campagne WE DO WE de Smirnoff, qui vise à alimenter les liens sociaux et à favoriser des moments de joie inclusive à une époque où les sentiments de solitude sont si omniprésents qu'ils sont qualifiés de «récession de la joie».

En se réunissant pour WE DO WE, ils ont créé une collaboration tridimensionnelle qui les a tous deux surpris. Lorsqu’ils ont réuni leur musique, ils ont créé quelque chose d’encore meilleur que la somme de leurs parties. Cela montre le pouvoir de la musique pour unir et inspirer les gens de tous genres et de tous horizons.

advertisement

«Nos sons sont si différents», explique Dey au studio de Toronto où ils entendent pour la première fois les morceaux de chacun. «Mais nous nous sommes réunis pour créer un mashup qui semble si cohérent. C’est vraiment comme si nous l’avions construit ensemble.»

Pour créer les morceaux, chaque artiste a reçu un kit de création innovant de Smirnoff Canada comprenant du matériel audio, des marchandises personnalisées et des produits Smirnoff qu'ils pouvaient utiliser comme instruments pour créer des sons uniques. L’objectif était de créer quelque chose qui reflète qui ils sont, mais sous un nouvel angle.

«J'ai pu utiliser des sons que je n'utiliserais pas habituellement et me mettre vraiment au défi», explique Zale. «Pour un son, j'ai soufflé dans une bouteille Smirnoff, puis j'ai mappé cet échantillon sur mon clavier, puis j'ai joué le souffle dans la bouteille comme un piano. J’avais peur de ce que cela donnerait dans la production finale, mais j’aime le résultat.»

advertisement

Zale a l’habitude de se mettre au défi de manière peu orthodoxe. Pendant huit mois consécutifs en 2023, il a réalisé une série sur les réseaux sociaux intitulée No Label, No Budget dans laquelle il a produit, mixé, masterisé, tourné et monté un clip vidéo sur son téléphone tous les vendredis.

Mais là où il s’agissait souvent d’un projet solitaire, WE DO WE lui a permis d’explorer un autre thème: «l’interconnectivité humaine et la capacité de se voir dans quelqu’un d’autre».

Sur sa chanson «See You», des voix douces chantées et rappées rythment une production électronique optimiste. «Je te vois, j'en suis un», chante-t-il.

Leila Dey en a fait un duo, apportant son ambiance R&B émouvante à la production poppy.

«Je voulais le réduire et le dépouiller un peu, y apporter un peu de mon son», dit-elle. «J’aime le mélange de styles que nous avons pu créer. C'est un groove tellement profond.»

En pensant à une chanson qui pourrait représenter son identité, elle s'est tournée vers le thème de la célébration de ceux qui l'accompagnaient depuis le début. «Day One» apporte une touche R&B des années 1990 à un rythme entraînant.

advertisement

Même si, sur le plan thématique, la chanson parle des personnes qui l'ont amenée là où elle est, le processus créatif consistait à se réunir pour une collaboration intergenre et interculturelle, ce que Dey adore.

«Je pense que nous pourrions faire beaucoup plus de cela à Toronto, je ne vais pas mentir», dit-elle. «Toronto, c'est comme ce bol à salade. C'est tellement diversifié et il y en a tellementdifférentes personnes ici. Nous pourrions vraiment créer des choses vraiment sympas si nous étions juste un peu plus immergés.»

Dans une célébration de la collaboration, chaque artiste s'est lancé dans un voyage créatif explorant ses propres origines canadiennes et ses propres vérités, puis découvrant comment ils s'interconnectent.

advertisement

Dey est néw en Jamaïque et a déménagé à Toronto lorsqu'elle était jeune enfant. Elle est un incontournable de la scène de la ville depuis plus d'une décennie, partageant la scène avec des artistes de Jessie Reyez à Deadmau5. Donc pour elle, le «son canadien» est plus une question d’ouverture à apporter sa propre culture et son expérience à la musique qu’une quelconque marque sonore spécifique.

«C'est plutôt une façon d'entendre les choses», dit-elle.

Pour elle et Zale, cela est parfaitement représenté par le projet WE DO WE de Smirnoff: la chance d'apporter leurs propres identités, expériences, passions et processus créatifs spécifiques et de créer de nouvelles versions de leur musique qu'aucun d'eux n'aurait pu créer sur leur propre musique.

Pour la version de Zale de «Day One» de Dey, il a pris son groove et ajouté des synthés, des rythmes tremblants et d'autres éléments électroniques qui l'ont amené dans une direction presque EDM, avant d'ajouter également quelques mesures de son cru.

Dans les deux nouvelles versions, leurs voix s’unissent d’une manière étonnamment naturelle.

«C'est un symbole de l'art en tant que mouvement plus large, dans la mesure où il transcende la langue et la culture et rassemble les gens», explique Zale. «J'espère que les gens pourront entendre les chansons et comprendre la façon dont elles nous ont rapprochés, Leila et moi, et j'espère aussi que les écouter rassemblera d'autres personnes.»

Les quatre morceaux créés par Isaac et Leila sont disponibles en écoute sur Spotify via la liste d'écoute WE DO WE et peuvent être écoutés du 21 au 27 mai avec un projet spécial dans un lieu qui n'a pas encore été divulgué.

Écoutez les quatre morceaux de Smirnoff WE DO WE d'Isaac Zale et Leila Dey ci-dessous ou sur Spotify ici. Suivez @SmirnoffCA pour en savoir plus sur les activités à venir partout au Canada ce printemps et cet été.

advertisement

advertisement
Metro Boomin & Future
Matt Adam

Metro Boomin & Future

Chart Beat

Future, Metro Boomin & Kendrick Lamar’s ‘Like That’ Tops Two More Airplay Charts

The song has now ruled four radio rankings.

Future, Metro Boomin and Kendrick Lamar’s “Like That” adds two more Billboard airplay No. 1s to its collection, rising to the top of the Mainstream R&B/Hip-Hop Airplay and R&B/Hip-Hop Airplay tallies dated June 1.

The coronation of “Like That” on both lists accompanies its continued reign on Rap Airplay for a fifth week and Rhythmic Airplay for a third frame.

keep readingShow less
advertisement