advertisement
Français

Un aperçu de l'avenir de 421 millions de dollars du St. Lawrence Centre de Toronto

TO Live, l'agence municipale à l'origine de la salle de spectacle civique, a des projets ambitieux à cet égard.

A rendering of the new St. Lawrence Centre theatre

Un rendu du nouveau théâtre du Centre Saint-Laurent

Photo de courtoisie

Le Centre des arts St. Lawrence de Toronto fait l'objet d'une rénovation ambitieuse de 421 millions de dollars.

Lors d'un récent forum public, TO Live, l'agence municipale responsable des salles de spectacle civiques de Toronto — le St. Lawrence Centre, le Meridian Hall et le Meridian Centre for the Arts — a fourni de nouveaux aperçus sur la transformation à venir du théâtre de Front et Yonge. Rue.


Dans son discours d'ouverture, le conseiller municipal Chris Moise a souligné l'importance des arts. « Ce sont les arts qui constituent le tissu de cette ville. C'est ce qui nous rend entiers », a-t-il déclaré. "C'est ce qui nous donne un but."

advertisement

Le conseil municipal de Toronto a rapidement approuvé la proposition de démolir le Centre des arts St. Lawrence en janvier 2020, ouvrant ainsi des perspectives pour le site. Jugé désuet et non conforme aux normes municipales, l'établissement sera désormais revitalisé dans le but d'encourager l'innovation culturelle pour les générations futures.

Le complexe, ouvert en 1970, abrite le théâtre Bluma Appel, pouvant accueillir jusqu'à 868 spectateurs, et le théâtre Jane Mallett, d'une capacité de 499 places.

TO Live suggère que l'ajout de dizaines de milliers de pieds carrés au nouveau Centre Saint-Laurent permettra la création d'espaces de représentation adaptables. L'intention derrière ces espaces est d'agir comme un centre culturel pour la communauté, tout en offrant simultanément aux artistes locaux des espaces conçus spécifiquement pour répondre à leurs besoins individuels. L'installation prévue comprendra un théâtre d'ancrage et une « salle acoustique » offrant une large vue sur le centre-ville de la ville.

Un comité indépendant a sélectionné l'équipe architecturale dirigée par Clyde Wagner, président-directeur général de TO Live, qui comprend Hariri Pontarini Architects, LMN Architects, Tawaw Architecture Collective, Smoke Architecture et SLA.

A rendering of the new St. Lawrence Centre theatreUne représentation du nouveau théâtre du Centre Saint-LaurentPhoto de courtoisie

advertisement

"Nous sommes ici pour écouter et recueillir des commentaires", a déclaré l'architecte principal Siamak Hariri, associé fondateur de Hariri Pontarini Architects. « Ce que j'aime dans ce projet, c'est une très grande opportunité pour la ville de Toronto, ce que j'appelle un moment de croissance pour la ville. Les grandes villes ont des quartiers pour les arts. C'est ce qui nous a attiré vers cela. Non pas qu’il s’agissait d’un bâtiment, mais d’un moment d’inflexion pour toute la ville.

Hariri a parlé d’accessibilité radicale. "[C'est] cette idée que les gens de toutes cultures diverses, les nombreuses célébrations, en termes de diversité raciale, de milieux économiques, ont besoin de sentir que cela pourrait être leur place et qu'ils sont les bienvenus, et que nous pouvons fermer une rue entière pour créer ce mélange. des bâtiments. »e

Wagner a insisté pour que l'espace soit extrêmement flexible pour permettre aux artistes de dicter ce qu'ils veulent, plutôt que de dicter l'espace. Il l’a qualifié d’écosystème travaillant ensemble et a souligné l’importance de la neutralité carbone.

Malgré la portée ambitieuse du projet, le financement reste une considération cruciale. Le plan de financement proposé par TO Live repose sur la réaffectation des ressources du budget de mise à niveau du Centre Saint-Laurent, complétées par des contributions d'entités provinciales, fédérales, privées et corporatives. Même si les engagements fermes doivent encore se concrétiser, les retours positifs concernant la vision et la conception du réaménagement sont de bon augure pour ses perspectives financières.

advertisement

Les membres du public ont été invités à poser des questions et à faire part de leurs commentaires. « Y a-t-il suffisamment d’infrastructures ? » a-t-on demandé.

Le quartier Saint-Laurent compte de nombreux espaces commerciaux de faible hauteur datant de la fin des années 1800 et des espaces résidentiels plus modernes des années 1960 et 1970, ainsi que de nombreux espaces verts en général. Est-ce que cela a été pris en compte dans la conception globale ?

advertisement

"Nous sommes attentifs à la texture de Front Street et nous avons étudié la syncope des différentes élévations", a répondu Hariri. Hariri affirme que les architectes gardent à l'esprit les bâtiments environnants et l'espacement des fenêtres, pour créer quelque chose en harmonie avec le quartier. "Je ne veux pas que cela ressemble à un gros morceau tombé dans la rue."

Quant à TO Live, Wagner affirme que l'objectif est de desservir toute la ville, en offrant un espace à des centaines de groupes artistiques. « Nous sommes vraiment un piège pour toutes les institutions, tous les groupes artistiques et tous les artistes. »

dont la construction devrait débuter en 2026, le Centre Saint-Laurent a un grand objectif : non seulement revitaliser un bâtiment, mais aussi redéfinir le paysage culturel de Toronto pour les générations à venir.

advertisement
Kiesza
Clay Peter

Kiesza

Français

Nouveautés et albums canadiens à venir: Kiesza, Old Man Luedecke, David Myles et plus

Parmi les autres sorties cette semaine, mentionnons Lynne Hanson, VISHTÈN CONNEXIONS et Ruth Saphir.

Cette semaine, nous retenons la nouveauté très attendue de l'artiste pop Kiesza.

Elle se joint à une semaine d'annonces de sorties qui comprend également celles des artistes canadiens Major Love, Alana Yorke, Gabriel Genest, The Luvmenauts, Kenton Loewen, Priori, Wyatt C. Louis et Deanna Knight.

continuer à éleverShow less
advertisement