advertisement
Français

Chanson de la semaine Billboard Canada FYI: Jeff Rogers, «Lock & Key»

Une guitare brûlante, des cors vigoureux et une voix virile en font un gagnant.

Jeff Rogers

Jeff Rogers

jeffrogers.ca

Il a été annoncé cette semaine que Dream Job, un nouvel album solo de l'auteur-compositeur-interprète et claviériste d'Ottawa Jeff Rogers, sortira en Amérique du Nord le 16 février via Diesel Entertainment.

Le nom de Rogers ne vous dit peut-être pas immédiatement quelque chose, mais les amateurs canadiens de country et de blues reconnaîtront The Cooper Brothers et HOROJO Trio, deux groupes acclamés dont Cooper est membre. Il a également beaucoup travaillé localement en tant qu'artiste solo et semble désormais prêt à attirer davantage l'attention.


«Lock & Key», le premier morceau dévoilé de l'album, valide le buzz croissant autour de Rogers. C'est une aventure soul/blues torride, avec une guitare brûlante, des cuivres vigoureux et la voix virile de Rogers.

advertisement

L'ambiance sudiste reflète le fait que l'album a été enregistré aux Wishbone Studios dans la célèbre Mecque de la musique de Muscle Shoals, en Alabama, un endroit qui a donné naissance à des albums classiques comme Aretha Franklin, The Rolling Stones, Etta James, Paul Simon, Otis Redding, les Black Keys et plus encore.

Rogers a recruté certains des meilleurs joueurs de la ville, comme Bobby Bland, The Staple Sisters, Keb Mo', Delbert McClinton et Drive-By-Truckers. Sont également présentes (mais pas sur ce single) les vedettes canadiennes Colin Linden et Kellylee Evans, avec Dick Cooper de The Cooper Brothers en tant que coproducteur et co-auteur.

L’écoute d’autres extraits du nouvel album donne une impression tout aussi positive. Attendez-vous à ce que Dream Job et Jeff Rogers laissent leurs marques en 2024.

advertisement
The Weeknd with Metro Boomin and Future
@metroboomin Instagram

The Weeknd avec Metro Boomin et Future

Français

The Weeknd aperçu au concert « Pop Out » de Kendrick Lamar à Los Angeles

Contrairement à l'ancien Raptor de Toronto DeMar DeRozan, l'artiste né à Scarborough n'est jamais monté sur scène, mais il faisait partie du public du spectacle qui présentait les morceaux de Drake « Not Like Us » et « Euphoria ».

Kendrick Lamar a envahi Internet hier soir (19 juin) avec son concert Pop Out diffusé en direct sur Prime Video depuis le Kia Forum de Los Angeles. S'il n'était pas clair que Kendrick avait gagné l'opinion publique dans son conflit avec Drake, il n'y avait plus aucun doute lorsque se sont réunies sur scène des personnalités culturelles de Los Angeles - des nouveaux arrivants aux légendes comme Dr. Dre, des vedettes du basket comme Russell Westbrook, et même quelqu'un name-dropped par Drake, DJ Mustard, dans l'un de ses morceaux dissidents pour danser - le cinglant Not Like Us.

DeMar DeRozan, l'ancien bien-aimé des Raptors de Toronto qui était autrefois assez proche de Drake pour avoir raconté la vérité sur une prochaine mixtape, a rejoint son compatriote Westbrook, joueur de la NBA né à Los Angeles, sur scène au Forum lors de Not Like Us.

continuer à éleverShow less
advertisement