advertisement
Français

Snow et Bran Van 3000 intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Ils rejoignent Dream Warriors et Martha and the Muffins à l'occasion des célébrations du 25e anniversaire de l'organisation qui honorent les chansons des années 1980 et 1990.

Snow

Neige

Avec la permission du Temple de la renommée des auteurs et compositeurs canadiens

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (CSHF) entre dans les années 1980 et 1990. À l'aube de sa 25e année d'existence, l'organisation a choisi quatre chansons tirées d'une période de l'écriture et la composition canadiennes où de nouvelles voix et de nouveaux genres faisaient leur apparition, tant à l'échelle nationale que mondiale.

Les quatre chansons seront intronisées le 1er novembre au Glenn Gould Studio à Toronto dans le cadre des célébrations du 25e anniversaire du CSHF.


Elles sont:

"Informer" by Snow

"My Definition of a Boombastic Jazz Style" by Dream Warriors

"Drinking In LA" by Bran Van 3000

"Echo Beach" by Martha and the Muffins (1980)

advertisement

Martha et les muffins - Echo Beach

« Alors que le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens célèbre ses 25 ans de reconnaissance des chansons et des auteurs-compositeurs qui ont contribué à façonner notre culture, nous sommes très heureux de nous lancer dans la sélection des personnes intronisées des années 1980 et 1990 — l'une des plus diversifiées, créatives et révolutionnaires des époques dans le domaine de la musique qui ont véritablement ouvert les portes du succès mondial à de nombreux Canadiens », a déclaré Stan Meissner, président du conseil d'administration du CSHF.

Des synthés palpitants aux guitares grunge, des flûtes de jazz aux rythmes reggae, les quatre chansons montrent chacune un style différent qui a amené la musique dans de nouvelles directions au cours de ces deux décennies influentes pour la musique.

« Informer » de Snow a passé sept semaines au sommet du Billboard Hot 100. Snow (de son vrai nom: Darrin O'Brien) a écrit la chanson pendant son incarcération, inspirée par la musique jamaïcaine avec laquelle il a grandi dans la banlieue de Scarborough à Toronto. Co-écrite avec MC Shan, Terri Moltke et Edmond Leary, la chanson est un tube reggae-rap qui raconte son arrestation après une violente bagarre. Celle-ci rassemble plusieurs contradictions: une chanson musicalement optimiste sur la violence du système carcéral, chantée en patois jamaïcain par un artiste canado-irlandais. Même si elle a suscité à l’époque moqueries et mépris, la chanson continue de résonner. En 2019, Daddy Yankee a repensé « Informer » et a inclus Snow sur « Con Calma », qui a atteint la première place du classement Hot Latin Songs .

advertisement

Sorti à peine deux ans plus tôt, « My Definition of a Boombastic Jazz Style » est un titre également issu de la scène musicale florissante de Toronto. Écrit par King Lou (Louie Robinson) et Richard Rodwell et sorti par Lou et Frank Allert (Capital Q) sous le nom de duo Dream Warriors, le morceau a atteint la 13e place des classements britanniques et a été certifié or au Canada. "Boombastic" est une affirmation audacieuse de la vision du jazz-rap de Dream Warriors, avec le rap confiant et cool de Lou soutenu par un instrumental «samplé» de la chanson "Soul Bossa Nova" de Quincy Jones de 1961. Toujours en 1991, Dream Warriors s'est associé à d'autres artistes hip-hop, dub et R&B pour sortir « Can't Repress the Cause », un single collaboratif prônant plus de temps d'antenne pour ces genres au Canada.

advertisement

Sur « Drinking in LA », le collectif montréalais Bran Van 3000 réunit rock alternatif, hip-hop, musique électronique et bien plus encore pour une chanson aussi inclassable que captivante. Le morceau donne une sensation libre et improvisée qui résiste à l'épreuve du temps et a aidé Bran Van 3000 à se classer parmi les 40 meilleurs succès au Canada lors de sa première sortie. Co-écrite par Haig Vartzbedian, Duane Larson et James Di Salvio, la chanson s'inspire de l'expérience de Salvio lorsqu'il s'est réveillé sur une pelouse de Los Angeles après une soirée. Drinking in LA fait ainsi un point sur sa situation avec des textures oniriques et un refrain accrocheur.

advertisement

Si ces chansons des années 1990 capturent l'esprit de mélange des genres de cette décennie, "Echo Beach" de Martha and the Muffins a la force vivifiante du post-punk et de la new wave du début des années 1980 grâce à une voix changeante et des lignes de basse entraînantes. L'auteur-compositeur Mark Gane a eu l'idée du concept alors qu'il travaillait comme inspecteur de papiers peints. « Echo Beach » est un hymne pour les rêveurs du monde entier qui fut lauréat du single de l'année aux Prix Juno de 1981. Au moment où retentit le solo cathartique de saxophone, on a le sentiment que « Echo Beach » n'est peut-être pas si loin après tout.

Les auteurs-compositeurs Marc Jordan et John Capek, qui ont co-écrit « Rhythm of My Heart » de Rod Stewart, seront également intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. O'Brien, Robinson, Rodwell, Di Salvio et Gane – tous interprètes ou auteurs des chansons de Snow, Dream Warriors, Martha and the Muffins et Bran Van 3000 – prévoient d'assister à la cérémonie.

From Your Site Articles
Related Articles Around the Web
advertisement
Drake's music video for 'Family Matters' filmed at New Ho King
Photo Facebook

Le clip de Drake « Family Matters » tourné à New Ho King

Français

Les gros titres de l'industrie : les arts canadiens en difficulté, Drake supprime ses « diss tracks »

Également cette semaine : Neko Case écrit ses mémoires, Céline Dion parle de sa maladie, le contrat d'un label majeur avec Twitch et plus encore.

État des Arts

La hausse des coûts. Un public hésitant. Un financement fragile. C'est une année décisive pour le secteur des arts. – Josh O'Kane, The Globe and Mail

continuer à éleverShow less
advertisement