advertisement
Français

Soleil Launière remporte les Francouvertes: «Ça représente beaucoup pour moi en tant qu’artiste autochtone»

Rencontre avec l’artiste innue, grande gagnante de l’édition 2024 du concours-vitrine, deux ans après que celui-ci a ouvert les candidatures aux projets en langues autochtones.

Soleil Launière

Soleil Launière

Jaime Antonio Luna Quezada

Soleil Launière a remporté tous les suffrages de la 28e édition des Francouvertes.

L’artiste multidisciplinaire innue originaire de Mashteuiatsh et basée à Montréal a remporté lundi 13 mai la grande finale du concours-vitrine de la diversité musicale québécoise face à la rappeuse Sensei H et à l’auteur-compositeur-interprète maximaliste de rock Loïc Lafrance.


Soleil Launière a ainsi su convaincre le jury - composé de professionnels de l'industrie québécoise de la musique (l'autrice de ces lignes a fait partie du jury des préliminaires seulement et ne s'est donc pas exprimée pour la finale)- et le public qui pouvait voter grâce à une performance grandiose et éloquente où s'amalgamaient le français, l’anglais, l’innu-aimun et une langue inventée par Soleil Launière.

advertisement

La prestation de Soleil Launière lors de cette finale, coanimée par Isabelle Ouimet et Mantisse, restera en effet gravée dans les annales puisque c’est la première fois qu’une artiste autochtone se rend jusqu’à cette ultime étape. Rappelons à ce propos que les projets en langues autochtones ne sont acceptés aux Francouvertes que depuis 2022.

Le premier album de Soleil Launière Taueu, qui pourrait être traduit par «au centre», est sorti à l’automne dernier. Elle y raconte le territoire, la féminité, l’identité de genre et le matriarcat au rythme de mélodies soul, roots, pop et expérimentale dans une démarche de réappropriation d’identité culturelle et de langage.

Billboard Canada a pu discuté avec l'artiste de ce que cette victoire représente pour elle.

Comment te sens-tu après cette victoire aux Francouvertes? Quel regard portes-tu sur cette aventure qui vient de s’achever après deux mois de compétition?

Je suis sonnée, mais aussi vraiment émue et fière, tout en joie! Maintenant il faut laisser redescendre tout ça et se rendre compte qu’on vient de gagner. Il y a beaucoup de positif à retenir! J’ai trouvé l’attente entre la demi-finale et la finale un peu longue, mais je suis contente d’avoir pu faire de belles rencontres. J’ai eu de belles discussions avec des artistes incroyables et j’ai aussi reçu un soutien incroyable des communautés.

advertisement

Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur ce qui se passe en coulisses pendant les Francouvertes?

Il y a une belle énergie et on ne ressent pas vraiment la compétition, en tout cas moi je ne l’ai pas ressenti comme ça. Au contraire, j’avais l’impression qu’on se soutenait et qu’on était là pour donner un bon spectacle. Finalement, tous les projets qui ont fait partie des Francouvertes méritaient d’être là et auraient pu mériter de gagner tout autant. Je respecte chaque artiste et son travail et tout ce qu’on a accompli pendant tout le processus. Je suis très contente d’avoir plus de gens dans mon entourage maintenant.

Qu’est-ce que les Francouvertes représentent artistiquement pour toi?

Ça représente beaucoup pour moi en tant qu’artiste musicale autochtone au Québec. Il y a trois ans, je n’aurais pas pu faire partie du concours, donc gagner les Francouvertes ça signifie beaucoup. Je me dis “OK, on est là” et j’espère que ça va ouvrir les portes pour qu’on puisse participer à d’autres concours, car on a notre place au sein de ces concours-là. Je n’ai pas gagné seulement parce que je suis autochtone, mais parce qu’on propose de très intéressant et qui touche tout le monde.

advertisement

Justement, il y avait beaucoup d'émotions au Club Soda pendant ta prestation à la finale. Est-ce que tu t’attendais à un tel partage avec le public?

Oui, c’était vraiment intense et très beau. Je me sentais tellement supportée, comme si je me sentais dans un cocon. Les gens étaient réceptifs, présents dans le moment avec moi. J’ai ressenti énormément d’amour pendant le spectacle. C’était magique. Je n’avais jamais joué au Club Soda, mais sur scène je me suis rendu compte qu’on pouvait bien voir les gens, partout, l'éclairage était fait pour ça. De voir tout le monde, me sentir entourée, qu’on est ensemble, j’ai beaucoup aimé ça.

advertisement

Comment est-ce qu’on se prépare à une finale des Francouvertes?

On s’est dit qu’on y allait le cœur. Le groupe avec qui je joue [les musiciens de CHANCES et Simon Walls, NDLR], c’est la famille. On donne tout ce qu’on a. C’est drôle, parce qu’après la finale, je suis rentrée chez moi et j’avais mon bébé qui pleurait donc je lui ai donné son biberon et je l’ai remis au lit. La réalité nous rattrape d’une bonne manière. Avant de partir, on a eu de belles discussions avec ma famille et c’est aussi ça les Francouvertes: préparer toute la famille à ce qui se passe. C’est pour ça que c’est aussi dans le cœur. Ça fait partie d’un tout et c’est plus grand que nous.

C’est très beau ce que tu dis! Est-ce que la fin des Francouvertes est le début de quelque chose de nouveau pour toi?

Oui, c'est la fin des spectacles, mais maintenant c’est l’heure des entrevues qui viennent avec la victoire! Après, il y a plusieurs spectacles qui arrivent. Avec tous les prix qu’on a gagnés, je pense qu’il va y avoir beaucoup de mouvement. On est super réceptifs et ouverts à la suite, à voir comment les choses vont se déployer. Les choses ont déjà commencé à bouger, en fait! Je pense que les Francouvertes ont vraiment permis d’atteindre les gens en dehors de Montréal. Ça fait quand même longtemps que je roule à Montréal avec mes autres projets d’art performance et théâtral notamment. Comme la musique touche différemment le public, je dirais que les Francouvertes ont ouvert des portes, c’est certain. Je vois déjà l'engouement qu’il y a autour du projet.

advertisement

C’est vrai que les Francouvertes ramènent le grand public, mais aussi les professionnels de l’industrie.

Oui je me rends compte qu’il n’y a pas que la scène alternative montréalaise qui a été touchée par mon projet.

Qu’est-ce qui va se passer pour toi maintenant?

En plus des concerts prévus cet été, il y a un mélange des formes d’art qui continue de se déployer pour moi. Et puis comme on a gagné des heures de studio avec les Francouvertes, c’est certain qu’il y aura du nouveau en musique. Les idées fusent dans nos têtes, il faut qu’on discute de ce qu’on a envie de faire avec ça. Il y aura éventuellement un album qui viendra. Il pourrait y avoir quelques surprises!

Taueu

advertisement
Kaytranada
Émir Jivi

Kaytranada

Français

«Timeless» de Kaytranada est là: nouveautés et albums canadiens à venir

Également disponibles cette semaine: des nouveautés de Rick White and The Sadies, Super Duty Tough Work, Blue Hawaii et Bobby Bazini.

Le nouvel album très attendu de Kaytranada sort aujourd'hui (7 juin), menant une grande semaine de nouvelles sorties d'artistes canadiens, dont Super Duty Tough Work, Rick White & The Sadies, Bobby Bazini et plus encore.

Certains artistes notables ont récemment annoncé de nouveaux albums, notamment Jim Cuddy, Twin Flames et Klô Pelgag.

continuer à éleverShow less
advertisement