advertisement
Français

Tate McRae, Daniel Caesar et Aysanabee remportent des prix majeurs lors de la soirée d'ouverture des Juno 2024

Les Beaches, New West, SZA et d'autres ont également gagné lors de la première soirée des Juno, qui a établi des records pour le plus grand nombre de nommés autochtones et pour le plus grand nombre de nommés pour la première fois cette année.

Tate McRae

Tate McRae

Michelle Geneviève Gonzales pour Billboard

Tate McRae a remporté les deux prix majeurs pour lesquels elle était nommée lors de la soirée d'ouverture des Juno 2024, qui ont été diffusés en direct depuis le Halifax Convention Centre le samedi 23 mars. La vedette née à Calgary poursuit sa grande année au Canada et à l'étranger, entamée avec un succès majeur dans les classements Billboard et une couverture de Billboard. Elle a remporté le prix du single de l'année pour «greedy» et celui de l'artiste de l'année, bien que la chanteuse californienne n'était pas présente sur place pour accepter l'un ou l'autre de ces prix.

McRae s'est produite lors de la cérémonie de l'année dernière et a été nommée pour cinq prix en 2023, mais n'en a remporté aucun. Cependant, 2024 l'a fait atteindre des sommets encore plus élevés grâce à la sortie de son album Think Later. Elle était également nommée pour le prix du Choix du public TikTok lors de la principale émission télévisée des Juno dimanche 24 mars, ce qui lui donnait la chance d'en gagner quatre cette année.


advertisement

Plusieurs grandes vedettes canadiennes ont été récompensées lors de la soirée d'ouverture des prix. Selon Allan Reid, président et chef de la direction des Prix Juno, l'année 2024 a enregistré le plus grand nombre de candidatures dans l'histoire des Prix Juno, ce qui a donné lieu à 90 nommés pour la première fois.

Aysanabee a remporté lez prix de l'auteur-compositeur de l'année et de l'album alternatif de l'année pour Hear and Now, et a parlé de son parcours de la misère à la richesse. «J'ai grandi dans une caravane dans le nord de l'Ontario, sans électricité ni eau courante», a-t-il déclaré. «Et maintenant je suis là.»

Jusqu'à récemment, il était rare que des musiciens autochtones remportent des Juno en dehors de la catégorie autochtone, mais cela a commencé à changer à mesure que les artistes des Premières Nations ont eu un impact majeur sur l'industrie musicale du pays. Aysanabee a salué Amanda Rhéaume et ShoShona Kish, qui ont fondé le label féminin et autochtone Ishkodé Records. Il a reconnu qu’il s’agissait du plus grand nombre d’artistes autochtones jamais nommés et les a tous invités à se lever.

advertisement

Malgré ses deux victoires, il a perdu dans la catégorie Artiste ou groupe autochtone contemporain de l'année face à la Québécoise Elisapie, dont l'album Inuktitut réinvente les succès pop et rock classiques dans la langue du titre. L'auteur-compositeur-interprète de la Première Nation de Peguis, William Prince a remporté le prix de l'album de roots contemporaines de l'année pour Stand in the Joy.

The Beaches et Charlotte Cardin ont connu leur premier succès dans les classements américains depuis les Juno de l'année dernière et ont remporté des prix majeurs cette année. The Beaches a remporté le prix de l'album rock de l'année pour Blame My Ex, tandis que Cardin a remporté le prix de l'album pop de l'année pour 99 Nights. Cardin, basée à Montréal, est arrivée en tête de tous les artistes pour le plus grand nombre de nominations cette année et a couru la chance d'en gagner deux autres dimanche pour le prix du Choix du public et pour le plus grand prix de l'année, celui de l'album de l'année. «C'est trop cool!» dit-elle en acceptant le prix.

advertisement

New West a remporté le prix du groupe révélation de l'année et a plaisanté en disant qu'il s'agissait d'un «groupe TikTok très très célèbre». Les coanimatrices Aba Amuquandoh et Damhnait Doyle, toutes deux personnalités de la CBC, ont déclaré plus tôt qu'être artiste en 2024 signifiait souvent devenir une vedette de TikTok ou être redécouvert par une nouvelle génération, mais que les Canadiens «dépassent notre poids en raison de leur agitation et du financement du gouvernement pour les arts. C'est actuellement l'objet d'un examen minutieux dans l'industrie, à l'occasion d'une mise à jour de la Loi sur la radiodiffusion. L'événement a également récompensé cette année le Walt Grealis Special Achievement Award décerné au directeur musical, auteur et avocat Chip Sutherland, l'un des architectes du Radio Starmaker Fund, qui aide à lancer des artistes canadiens émergents avec le soutien de la radio.

advertisement

Lauréate de l'album électronique de l'année pour INFINITY CLUB, Bambii a parlé de la force inégalée de la scène underground torontoise, «le vrai Toronto», et a imploré les journalistes et les acteurs de l'industrie de «faire vos recherches» et de creuser plus profondément.

Plusieurs lauréats du prix Juno ont également obtenu de bons résultats sur le marché américain. La vedette du R&B SZA a remporté le prix de l'album international de l'année pour SOS , tandis que Shawn Everett a remporté le prix du producteur de l'année et de l'ingénieur du son de l'année pour son travail avec Miley Cyrus et Brittany Howard. Daniel Caesar a gagné dans la catégorie enregistrement R&B contemporain de l'année pour Never Enough, tandis que l'autrice-compositrice-interprète de longue date Feist a remporté l'album alternatif pour adultes de l'année pour Multitudes. Et le clip d'Allison Russell, basée à Nashville, et de son réalisateur Ethan Tobman, a remporté le prix du clip de l'année pour «Demons». Le rappeur et chanteur TOBi, désormais basé aux États-Unis, a remporté le prix de l'album rap de l'année pour PANIC et le single rap de l'année pour sa chanson «Someone I Knew».

Au total, 42 récompenses ont été décernées lors de la soirée d'ouverture des prix. Parmi les artistes figuraient Aqyila, LU KALA, Begonia, Jah'Mila et Lili-Ann De Francesco.

advertisement

Quatre autres prix seront remis lors de l'émission télévisée dimanche soir à 20 h HE sur CBC TV, CBC Gem, CBC Radio One, CBC Music, CBC Listen et mondialement sur CBCMusic.ca/junos et sur Facebook, YouTube et Twitter de CBC Music. pages.

Voici la liste complète des gagnants des Juno Opening Night Awards 2024.

Single de l'année

“Confetti,” Charlotte Cardin, Cult Nation*The Orchard

“Always,” Daniel Caesar, Republic*Universal

“Pretty Girl Era,” LU KALA, LVK/Amigo Records*AWAL

“A Little Bit Happy,” TALK, Capitol*Universal

GAGNANT: “greedy,” Tate McRae, RCA*Sony

Album international de l'année

Gettin' Old, Luke Combs, River House/Columbia*Sony

HEROES & VILLAINS, Metro Boomin, Boominati*Universal

One Thing At A Time, Morgan Wallen, Big Loud/Republic*Universal

GAGNANT: SOS, SZA, Top Dawg/RCA*Sony

1989 (Taylor's Version), Taylor Swift, Taylor Swift*Universal

Artiste de l'année

Charlotte Cardin, Cult Nation*The Orchard

Daniel Caesar, Republic*Universal

Lauren Spencer Smith, Universal

Shania Twain, Republic*Universal

GAGNANT: Tate McRae, RCA*Sony

Groupe révélation de l'année

Busty and the Bass, Arts & Crafts*Universal

Crash Adams, Warner

Good Kid, Good People*The Orchard

Men I Trust, Independent

GAGNANT: New West, Republic*Universal

Auteur-compositeur de l'année

Allison Russell, Publisher: PO GIRL MUSIC / CONCORD MUSIC PUBLISHING

GAGNANT: Aysanabee, Publisher: SELF PUBLISHED

Charlotte Cardin, Jason Brando & Lubalin, Publisher: BIG BOY ED

Nicholas Durocher & Connor Riddell, Publisher: SUMMER CAMP MUSIC PUBLISHING LTD. / ARTHAUS MEDIA INC. / PEER MUSIC CANADA INC.

advertisement

William Prince, Publisher: SELF PUBLISHED

Album country de l'année

The Compass Project – South Album, Brett Kissel, Big Star*Universal

Right Round Here, Dean Brody, Starseed*Stem

Do It Anyway, Jade Eagleson, Starseed*Stem

GAGNANT: Ahead Of Our Time, James Barker Band, RECORDS/Columbia*Sony

Spillin’ My Truth, Tyler Joe Miller, MDM*Universal

Album alternatif adulte de l’année

Powder Blue, Begonia, Birthday Cake*The Orchard

GAGNANT: Multitudes, Feist, Universal

Are We Good, Hayden, Arts & Crafts*Universal

Motewolonuwok, Jeremy Dutcher, Secret City*F.A.B.

Revolution, Shawnee Kish, Amelia*Symphonic

Album alternatif de l'année

GAGNANT: Here and Now, Aysanabee, Ishkōdé*Universal

Dizzy, Dizzy, Royal Mountain*Universal

To Learn, Leith Ross, Republic*Universal

See You In The Dark, Softcult, Easy Life*The Orchard

Lord of the Flies & Birds & Bees, TALK, Capitol*Universal

Album pop de l'année

GAGNANT: 99 Nights, Charlotte Cardin, Cult Nation*The Orchard

Mirror, Lauren Spencer Smith, Universal

Saturn Return, Rêve, 31 East*Universal

Queen Of Me, Shania Twain, Republic*Universal

Lost In Translation, Valley, Universal

Album rock de l'année

Fearless, Crown Lands, Universal

Formentera II, Metric, Metric Music*Thirty Tigers/The Orchard

GAGNANT: Blame My Ex, The Beaches, AWAL*Independent

Pretty Monster, The Blue Stones, MNRK*Outside

Glory, The Glorious Sons, TGS*Warner

Album de jazz vocal de l'année

Songwriter, Alex Bird & Ewen Farncombe, Independent

You're Alike, You Two, Caity Gyorgy & Mark Limacher, La Reserve*Independent/The Orchard

Little Bit a’ Love, Denielle Bassels, Independent

GAGNANT: Our Roots Run Deep, Dominique Fils-Aimé, Ensoul*F.A.B./Believe

Your Requests, Laila Biali, Empress*Independent/Believe

Album jazz de l'année (solo)

GAGNANT: Day Moon, Christine Jensen, Justin Time*F.A.B./Nettwerk

Walls Made of Glass, Gentiane MG, TPR*Propagande/A-Train

Sonic Bouquet, Jocelyn Gould, Independent

Twelve, Noam Lemish, TPR*Independent/A-Train

The South Detroit Connection, Russ Macklem, TQM*Independent/IDLA

Album jazz de l'année (groupe)

Migrations, Allison Au with the Migrations Ensemble, Independent

Septology-The Black Forest Session, Canadian Jazz Collective, HGBS Blue*MIG/Proper/UMV/MVD/Independent

GAGNANT: Cry Me A River, Hilario Duran and His Latin Jazz Big Band, Alma*Universal

Recent History, Mike Murley & Mark Eisenman Quartet, Cornerstone*Outside/The Orchard

Convergence, Nick Maclean Quartet feat. Brownman Ali, Browntasauras/Independent

Album instrumental de l'année

Néo-Romance, Alexandra Stréliski, Secret City* F.A.B.

GAGNANT: When we were that what wept for the sea, Colin Stetson, 52 Hz

Calibrating Friction, Haralabos [Harry] Stafylakis, New Amsterdam*Naxos

Fourth Album, Markus Floats, Constellation*Secretly

Tesseract, Meredith Bates, Phonometrograph*Independent

Album francophone de l'année

Zayon, FouKi, Disques 7ième, Ciel*Believe

Dans la seconde, Karkwa, Simone*Sony/The Orchard

GAGNANT: En concert avec l'Orchestre symphonique de Montréal (sous la direction du chef Simon Leclerc), Les Cowboys Fringants & l'Orchestre symphonique de Montréal, Les Disques de La Tribu*Propagande/Believe

À boire deboutte, Salebarbes, Productions Grand V.*The Orchard

Non conventionnel Souldia, Disques 7ième Ciel*Independent/Believe

Album pour enfants de l'année

Big Words, ABC Singsong, Independent/The Orchard

Going Back: Remembered and Remixed Family Folk Songs, Vol. 1, Ginalina, Independent

Love-a-By, Splash'N Boots, Independent/The Orchard

GAGNANT: Welcome to the Flea Circus, The Swinging Belles, Independent

Maestro Fresh Wes Presents: Young Maestro, Stick To Your Vision For Young Athletes, Young Maestro, Independent

Album classique de l'année (artiste solo)

Infinite Voyage, Barbara Hannigan, Alpha Classics*Naxos/Independent

GAGNANT: Nielsen: Violin Concerto, Symphony No. 4, James Ehnes, Chandos*Naxos/The Orchard

Fauré: Nocturnes & Barcarolles, Marc-André Hamelin, Hyperion*Universal

De Hartmann: Cello Concerto, Matt Haimovitz, Pentatone/Naxos

mouvance, Suzie LeBlanc, Centrediscs*Canadian Music Centre/Naxos

Album classique de l'année (grand ensemble)

Bekah Simms: Bestiaries, Cryptid Ensemble, Ensemble Contemporain de Montreal, Centrediscs*Canadian Music Centre/Naxos

GAGNANT: Maxime Goulet: Symphonie de la tempête de verglas, Orchestre classique de Montréal, conducted by/dirigé par Jacques Lacombe, ATMA*Universal

Sibelius 3 & 4, Orchestre Métropolitain, conducted by/dirigé par Yannick Nézet-Séguin, ATMA*Universal

Mahler: Symphony No. 5, Orchestre Symphonique De Montreal, conducted by/dirigé par Rafael Payare, Pentatone*Naxos

Rachmaninoff: Symphonies Nos. 2 & 3; Isle of the Dead, The Philadelphia Orchestra, conducted by/dirigé par Yannick Nézet-Séguin, Deutsche Grammophon*Universal

Album classique de l'année

Mythes, Andrew Armstrong & James Ehnes, Onyx*The Orchard

Portrait: Alex Baranowski, Angèle Dubeau & La Pietà, Analekta*Naxos/The Orchard

Portrait, Cheng² Duo, Centrediscs*Canadian Music Centre/Naxos

GAGNANT: Il Ponte di Leonardo, Constantinople, Glossa*Naxos

Basta parlare!, Les Barocudas, ATMA*Universal

Composition classique de l'année

Simulacra, Amy Brandon, Independent

Portrait of an Imaginary Sibling, Dinuk Wijeratne, Centrediscs*Canadian Music Centre/Naxos

...and the Higher Leaves of the Trees Seemed to Shimmer in the Last of the Sunlight's Lingering Touch of Them…, Emilie Cecilia LeBel, Redshift

Shāhīn-nāmeh, for Voice and Orchestra, Iman Habibi, Analekta*Naxos/The Orchard

GAGNANT: Don't Throw Your Head in Your Hands, Nicole Lizée, Redshift

Album rap de l'année

bag or die, bbno$, Independent*Stem

Spin the Globe, Connor Price, Independent

Crying Crystals, Haviah Mighty, Mighty Gang*Foundation Media

KAYTRAMINÉ, KAYTRAMINÉ, Independent

GAGNANT: PANIC, TOBi, RCA*Sony

Enregistrement de dance de l'année

“Eat Your Man,” Dom Dolla & Nelly Furtado, Three Six Zero*Sony

“Crew Thang,” DVBBS, Jeremih & Sk8, Ultra*Sony

GAGNANT: “Need Your Love,” Felix Cartal & Karen Harding, Physical Presents*Fontana North

“I Go Dancing” (feat. Ella Henderson), Frank Walker, Ultra*Sony

“Next To You” (feat. Kane Brown), Loud Luxury & DVBBS, Armada*Sony

Enregistrement R&B contemporain de l'année

“For the Better,” Aqyila, Sony

GAGNANT: “Never Enough,” Daniel Caesar, Republic*Universal

“Heartbreak Hill,” Jon Vinyl, Vinyl*Foundation Media

“When It Blooms,” Nonso Amadi, Universal

FACETS, Shay Lia, AWAL

Enregistrement reggae de l'année

“Stir This Thing,” Ammoye, Donsome*Ingrooves/Virgin

“Feel Like Home,” Exco Levi, Penthouse*High Priest/ONErpm

“Roots Girl,” Jah'Mila, Independent

GAGNANT: "Dread," Diamond & Finn, Independent

“Rush Dem” (feat. 4Korners, Haviah Mighty), Omega Mighty, Independent*Foundation Media

Artiste ou groupe autochtone contemporain de l’année

Here and Now, Aysanabee, Ishkōdé*Universal

Scream, Holler & Howl, Blue Moon Marquee, Independent*IDLA

GAGNANT: Inuktitut, Elisapie, Bonsound*Sony/The Orchard

Revolution, Shawnee Kish, Amelia*Symphonic

Bekka Ma'iingan, Zoon, Paper Bag*Fontana North

Album de roots contemporain de l'année

The Returner, Allison Russell, Fantasy*Universal

We Will Never Be The Same, Good Lovelies, Outside

Beyond The Reservoir, Julian Taylor, Howling Turtle*Warner

A Light in the Attic, Logan Staats, Red Music Rising*Believe

GAGNANT: Stand in the Joy, William Prince, Six Shooter*The Orchard

Album roots traditionnel de l’année

Paint Horse, Benjamin Dakota Rogers, Good People*The Orchard

GAGNANT: The Breath Between, David Francey, Independent

Roses, Jackson Hollow, Mountain Fever*Syntax Creative

Second Hand, James Keelaghan, Borealis*Universal/IDLA

Resilience, Morgan Toney, Ishkōdé*Universal

Album blues de l'année

SoulFunkn'BLUES, Blackburn Brothers, Electro-Fi*Isotope Music/The Orchard

GAGNANT: Scream, Holler & Howl, Blue Moon Marquee, Independent/IDLA

One Step Closer, Brandon Isaak, Independent

The Big Bottle of Joy, Matt Andersen, Sonic*Warner

Gettin' Together, Michael Jerome Browne, Borealis*Universal/IDLA

Album chrétien/gospel contemporain de l’année

Glory To God, Brooke Nicholls, Independent

ALL YE LEPERS, Joshua Leventhal, Independent

GAGNANT: Arrow, K-Anthony, Independent

Where I'm Meant to Be, Stirling John, Independent

Alive, Tuzee, Independent

Album de musique du monde de l'année

Donte sann yo, Bel and Quinn, Independent

Kizavibe, Kizaba, Disques Nuits d'Afrique*Believe

SMS for Location Vol. 5, Moonshine, Moonshine/FORESEEN*MNRK

GAGNANT: Okantomi, OKAN, Lulaworld*Symphonic

Soap Box, Waahli, Wyzah Musk*Lemont

Jack Richardson Producteur de l'année

Hill Kourkoutis

Jason Brando, Lubalin, Mathieu Sénéchal & Sam Avant

Joel Stouffer

GAGNANT: Shawn Everett

“Used To Be Young” (co-producers/coproducteurs Michael Pollack, Miley Cyrus)

ENDLESS SUMMER VACATION – Miley Cyrus Columbia*Sony

“What Now” (co-producer/coproducteur Brittany Howard)

WHAT NOW – Brittany Howard Island*Universal

Wondagurl

Ingénieur du son de l'année

Denis Tougas

George Seara

Matty Green

Serban Ghenea

GAGNANT: Shawn Everett

“Used To Be Young” (co-producers/coproducteurs Michael Pollack, Miley Cyrus)

ENDLESS SUMMER VACATION – Miley Cyrus Columbia*Sony

“What Now” (co-producer/coproducteur Brittany Howard)

WHAT NOW – Brittany Howard Island*Universal

Oeuvre d'album de l'année

Carolyne De Bellefeuille (Art Director/Directeur artistique), Jessica Ledoux (Designer & Illustrator/Concepteur & Illustrateur), Mali Savaria-Ille (Designer & Illustrator/Concepteur & Illustrateur), Veronique Lafortune (Designer & Illustrator/Concepteur & Illustrateur), Leeor Wild (Photographer/Photographe); INUKTITUT – Elisapie, Bonsound*Sony/The Orchard

Heather Goodchild (Art Director/Directeur artistique), Colby Richardson (Designer/Concepteur), Colin Fletcher (Illustrator/Illustrateur), Sara Melvin (Photographer/Photographe), MULTITUDES – Feist, Universal

Kit King (Illustrator), Vanessa Heins (Photographer/Photographe), THE LOVE STILL HELD ME NEAR – City and Colour, Dine Alone*The Orchard

GAGNANT: Nicolas Lemieux (Art Director/Directeur artistique), Mykaël Nelson (Designer & Illustrator/Concepteur & Illustrateur), Albert Zablit (Photographer/Photographe), RIOPELLE SYMPHONIQUE – Orchestre Symphonique de Montréal, GSI*Independent

Quinton Nyce (Art Director/Directeur artistique), Brodie Metcalfe (Designer/Concepteur), Davis Graham (Illustrator/Illustrateur), Kaylee Smoke (Photographer/Photographe), I’M GOOD, HBU? – Snotty Nose Rez Kids, Independent*Fontana NorthClip vidéo de l'année

Vidéoclip de l'année

“Of Woods and Seas,” Andrew De Zen, Alaskan Tapes, Nettwerk*Amped

GAGNANT: “Demons,” Ethan Tobman, Allison Russell, Fantasy*Universal

“onetwostep” (feat. juicelover), Jordan Clarke, des hume des hume*Independent

“DAMN RIGHT,” Sterling Larose, Snotty Nose Rez Kids, Distorted Muse*Fontana North

“feral canadian scaredy cat,” Sterling Larose & Zachary Vague, young friend Nettwerk

Album électronique de l'année

GAGNANT: INFINITY CLUB, Bambii, Innovative Leisure*Red Eye

Birds, Bees, The Clouds & The Trees, Harrison, Last Gang*MNRK

Creatures of the Late Afternoon, Kid Koala, Envision*Amplified/Believe

Synthetic Season 2, Rich Aucoin, We Are Busy Bodies*Redeye

No Highs, Tim Hecker, Sunblind/Kranky*The Orchard

Album de musique métal/hard de l'année

GAGNANT: As Gomorrah Burns, Cryptopsy, Nuclear Blast*AEC/Believe

Electric Sounds, Danko Jones, Sonic Unyon*Universal

Goliath, Kataklysm, Nuclear Blast*AEC/Believe

VOID, KEN mode, Artoffact*MVD/The Orchard

Morgöth, Tales, Voivod Century*Sony

Album contemporain adulte de l’année

GAGNANT: Heavy Lifting, Amanda Marshall, Metatune*The Orchard

I Wish I Was Flawless, I’m Not, BANNERS, Nettwerk*Amped

To Be Loved, Vol. 1, Josh Sahunta, Independent*Believe

Run Where the Light Calls, Luca Fogale, Amelia*Symphonic

Wildflower, Steph La Rochelle, Independent

Album comique de l'année

Life of Leisure, Derek Seguin, Independent

Never Was, Graham Clark, Independent

GAGNANT: A Lylebility, Kyle Brownrigg, Independent

Sexiest Fish in the Lake, Laurie Elliott, Howl & Roar*Independent

SAP, Mae Martin, Independent*Netflix

Enregistrement R&B/Soul traditionnel de l'année

GAGNANT: “Hello,” Aqyila, Sony

“Unbreakable,” Jhyve, Independent

“Where To Find Me,” Katie Tupper, Arts & Crafts*Universal

“9 to 5,” Luna Elle, Hot Freestyle*Independent/Believe

“Real World,” RealestK, Columbia*Sony

Single rap de l'année

“American Nightmare,” Belly, XO/Roc Nation*Universal

“Spinnin” (feat. Bens), Connor Price, Independent

“Honey Bun,” Haviah Mighty, Mighty Gang*Foundation Media

“Minimum Wage,” Pressa, RCA*Sony

GAGNANT: “Someone I Knew,” TOBi, Same Plate/RCA*Sony

Single de dance underground de l'année

GAGNANT: “Call My Name,” BLOND:ISH, Warner

“Mad Mess,” DJ Karaba, DJ Karaba*The Orchard

“Could Be Wrong,” LOSTBOYJAY, Universal

“Eclipse,” Peach, Psychic Readings*One Eye Witness/Music Deli

“Concorde Groove,” Smalltown DJs, Fool's Gold*Virgin Music

Artiste ou groupe autochtone traditionnel de l’année

GAGNANT: Sing. Pray. Love., Joel Wood, Independent

LFS5, Nimkii & the Niniis, Independent

Mitòòdebi (For My Relatives), The Bearhead Sisters, Independent

Reverie, The Red River Ramblers, Independent

Drum Nation, Young Scouts, Independent

advertisement
Taylor Swift 'The Tortured Poets Department'
Beth Garrabrant

Taylor Swift "Le département des poètes torturés"

Français

Les Gros Titres De L'Industrie Musicale: la musique de Taylor Swift de retour sur TikTok, juste à temps pour «The Tortured Poets Department»

Notre recueil hebdomadaire de gros titres d'ici et d'ailleurs dans le monde rassemble également des articles sur la crise des organismes artistiques canadiens, les nouvelles plateformes de diffusion en continu et la démystification des informations exagérées sur la mort de Coachella.

Le Canada figure parmi les trois principaux pays exportateurs de musique sur Spotify, mais certains artistes à succès pourraient ne pas être considérés comme canadiens

Les artistes canadiens ont généré plus de 400 millions de dollars de redevances auprès des auditeurs à l'extérieur du Canada sur Spotify en 2023 et ont été les principaux exportateurs de musique sur la plateforme derrière les États-Unis et le Royaume-Uni, selon le rapport annuel Loud & Clear. Mais la plateforme prévient que certaines chansons à succès exportées pourraient ne pas être considérées comme officiellement canadiennes selon les règles du CRTC.– Marie Woolf, Globe and Mail

continuer à éleverShow less
advertisement