advertisement
Français

«Vous n'auriez pas pu écrire ceci» : Variety publie une dernière entrevue avec Robbie Robertson

La regrettée icône canadienne et guitariste de The Band parle de ses collaborations avec Martin Scorsese et de sa musique pour Killers of the Flower Moon .

«Vous n'auriez pas pu écrire ceci» : Variety publie une dernière entrevue avec Robbie Robertson

Robertson

Facebook

Il y a quelques mois à peine, le légendaire musicien canadien Robbie Robertson se préparait à présenter sa dernière œuvre: une musique originale pour le long métrage Killers of the Flower Moon de Martin Scorsese. Mais cette promotion a soudainement été interrompue lorsque Robertson est décédé le 9 août à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

Maintenant que Killers of the Flower Moon est en salle, Variety publie une dernière entrevue émouvante de Robertson. Réalisée en juillet, celle-ci se voulait la première partie d'une conversation entre Robertson et l'écrivain Chris Willman. Dans cette entrevue clairvoyante, Robertson discute, entre autres, de Flower Moon , de sa collaboration de plusieurs décennies avec Scorsese et de son héritage des Six Nations.


advertisement

Bien que Robertson soit surtout connu pour son travail avec le groupe emblématique américain The Band, il a également mené une carrière prolifique en travaillant sur la musique de film, notamment en collaborant avec Scorsese. Ils ont d'abord travaillé ensemble sur le film-concert de The Band en 1978, The Last Waltz , et Robertson a ensuite composé et participé à des projets tels que Raging Bull sorti dans les années 1980, King of Comedy de 1983 et The Irishman de 2019.

«Je veux dire, nous sommes nous-mêmes impressionnés que notre amitié ait survécu à tout», raconte Robertson à Willman à propos de sa relation avec Scorsese. «Nous avons vécu cela. Nous y sommes allés et sommes revenus. Notre histoire est un voyage… Je suis tellement fier de notre amitié et de notre travail. C'est juste un cadeau de la vie.»

«Et aujourd'hui Marty et moi avons tous les deux 80 ans, et nous allons faire un western», poursuit Robertson, à propos de Killers of the Flower Moon. «Nous allons faire un film sur les Autochtones, à notre manière.»

Flower Moon raconte l'histoire d'une série de meurtres dans la nation Osage, où des éleveurs blancs ont ciblé les Premières Nations qui gagnaient l'argent du pétrole. Robertson, dont la mère était Cayuga et Mohawk, décrit le travail sur cette histoire comme particulièrement significatif pour lui.

advertisement

«Chaque fois que vous vous lancez dans un projet, vous voulez viser haut et faire du très bon travail», a déclaré Robertson à Willman. «Mais sur quelque chose comme ça, dont l'âme vient du pays autochtone, pour moi, cela revient à: vous n'auriez pas pu écrire cela. Vous n'auriez pas pu inventer une chose pareille. C’est tellement magique.»

Robertson se souvient ensuite d'avoir été assis avec ses proches aux Six Nations lorsqu'il était enfant, alors qu'ils chantaient et jouaient de la musique ensemble. «Et cette sensation de musique à côté de vous comme ça, le fredonnement et le ronronnement et le groove de la sensation - tout cela vous pénètre dans la peau - elle va à cet endroit, et elle y vit pour toujours», dit Robertson.

Il évoque également ses inspirations particulières pour la musique de Flower Moon, qui est désormais disponible en diffusion en continu, ainsi que les projets potentiels qu'il avait en tête. Robertson laisse derrière lui un trésor de documents d’archives et, espérons-le, cette entrevue n’est que le début d’autres histoires à venir.

advertisement

advertisement
Neil Young & Crazy Horse
Joey Martinez

Neil Young et Crazy Horse

Français

Le nouvel album de Neil Young, «FU##IN' UP», contient des enregistrements captés dans la salle torontoise The Rivoli

FU##IN' UP , le nouvel album de Neil Young & Crazy Horse, présente des interprétations de chansons de son album Ragged Glory de 1990, enregistrées en live au Rivoli de Toronto, apparemment lors d'un spectacle secret de novembre dernier. Il présentera sa prochaine tournée sur la scène Budweiser de Toronto en mai 2024.

L'icône canadienne Neil Young ajoute à son immense discographie avec une nouvelle sortie ce printemps, un album live intitulé FU##IN UP'. L'album, mettant en vedette le groupe de longue date de Young, Crazy Horse, est composé de neuf enregistrements live de 2023 et devrait sortir en édition limitée de deux LP en avril, en partenariat avec Record Store Day. Selon le générique de l'album, il a été enregistré au club Rivoli de Toronto, ce qui signifie qu'il contient probablement des extraits du spectacle secret de Neil Young & Crazy Horse au Rivoli en novembre dernier.

Lors de ce spectacle – soi-disant une fête d'anniversaire privée pour le PDG de Canada Goose, Dani Reiss – selon des informations qui ont généré beaucoup de discussion en ligne lorsqu'elles ont été divulguées quelques jours plus tard, Young a interprété la majeure partie de son album de 1990 , Ragged Glory.FU##IN' UP présente principalement des chansons de Ragged Glory, avec de nouveaux titres tirés de fragments de paroles. («Over and Over», partagé en single, s'appelle désormais «Broken Circle».) L'album présente des performances des membres de Crazy Horse, Billy Talbot à la basse, Ralph Molina à la batterie, Nils Lofgren et Micah Nelson à la guitare et au piano, et Reiss est crédité en tant que présentateur.

continuer à éleverShow less
advertisement