advertisement
Français

MacKenzie Porter fait ses débuts télévisés en solo dans l'émission «Kelly Clarkson Show»

Entourée de fleurs et de plantes et soutenue par un groupe de six musiciens, l'étoile montante du country canadien a interprété la ballade Pay Me Back In Change de son nouvel album, Nobody's Born With a Broken Heart.

MacKenzie Porter

MacKenzie Porter

Jessica Hood

La chanteuse canadienne MacKenzie Porter a fait ses débuts solo à la télévision cette semaine, apportant de la musique country albertaine au Kelly Clarkson Show. (Elle a déjà fait un duo en tant qu'artiste vedette avec Dustin Lynch surGood Morning America.)

L'étoile montante a interprété la ballade au cœur brisé Pay Me Back In Change dans un belvédère luxuriant, entouré de plantes et de fleurs, ainsi que d'un groupe de six musiciens. La performance met en valeur sa voix immaculée, alors que Porter exhorte un amant à rembourser ses dettes. «I'm so damn broke on love / you better cough it up» [«Je suis tellement fauché en amour / tu ferais mieux de le cracher»], chante Porter, accompagné d'une contre-mélodie de bon goût au violon.


advertisement

La chanson est tirée du tout nouveau et deuxième album de Porter, Nobody's Born With a Broken Heart, son premier album complet sur le label country américain Big Loud. Porter est la première femme de ce siècle à avoir six chansons n°1 à la radio country canadienne, et en 2022, elle a eu un grand succès américain avec le duo de Dustin Lynch Thinking 'Bout You, qui s'est classé n°1 sur le palmarès Billboard Country Airplay. Cet automne, elle co-animera les CCMA 2024 à Edmonton aux côtés de la vedette américaine Thomas Rhett.

Alors que la musique country continue de gagner en popularité au Canada et aux États-Unis, Porter pourrait devenir un prétendant au statut de célébrité multisegment.

Regardez Pay Me Back In Change ci-dessous.

advertisement
Français

Dans les médias: Compter le coût des dirigeants des médias canadiens (Chronique)

Aussi: La présidente et directrice générale de CBC, Catherine Tait, parle des menaces électorales du chef du PC, Pierre Poilievre.

Compter les coûts à CBC, Bell Média et Rogers

Dans une entrevue diffusée samedi à l'émission The House de CBC Radio, la présidente-directrice générale de CBC, Catherine Tait, a déclaré que son objectif principal était de transformer CBC/Radio-Canada en un service plus efficace et plus précieux. Interrogée sur la croisade du chef PC Pierre Poilievre pour éliminer le soutien financier à Crown Corp., Tait a défendu son rôle dans la préservation de la chaîne de télévision et a calmement déclaré que la fin n'était pas son objectif.

«Bien sûr, nous nous inquiétons de cette possibilité, mais je ne pense pas que… passer beaucoup de temps à essayer de deviner à quoi cela ressemblera sera efficace au cours des prochains mois. Notre travail consiste à convaincre les Canadiens de notre valeur», a-t-elle déclaré à l'animatrice Catherine Cullen.

continuer à éleverShow less
advertisement