advertisement
Français

Bryan Adams dénonce les casquettes en peau d'ours des Forces armées canadiennes: «Mettez fin à la cruauté»

Les FAC ont opté pour la fausse fourrure «lorsque cela est possible», a déclaré le ministère de la Défense nationale à Billboard.

Bryan Adams dénonce les casquettes en peau d'ours des Forces armées canadiennes: «Mettez fin à la cruauté»

Bryan Adams lors de la cérémonie de clôture des Jeux Invictus 2017 au Centre Air Canada le 30 septembre 2017 à Toronto.

Harry How/Getty Images pour la Fondation Invictus Games

En 1998, Bryan Adams a été promu au rang d'Officier de l'Ordre du Canada pour sa contribution à la musique populaire et son travail philanthropique auprès de plusieurs causes. Vingt-six ans plus tard, l'engagement du chanteur de (Everything I Do) I Do It for You en faveur des droits des animaux lui a valu une nouvelle cible qui lui est très proche: les Forces armées canadiennes.

Dans une nouvelle vidéo de PETA partagée exclusivement avec Billboard, le lauréat du Grammy explique comment les ours subissent des morts pénibles et prolongées à cause de la fourrure utilisée pour fabriquer les couvre-chefs décoratifs portés par les gardes de cérémonie des FAC. Comme le montrent les images d'enquête graphiques de PETA, des chasseurs récréatifs en Ontario appâtent les animaux avec des seaux de nourriture avant de leur tirer dessus avec des arbalètes, puis de les éventrer et de les démembrer. Si les chasseurs conservent les parties du corps des ours comme trophées, selon PETA, ils vendent également les peaux à des acheteurs qui fabriquent des couvre-chefs de cérémonie.


advertisement

«Les ours abattus ne meurent pas toujours immédiatement. Désespérés et souffrant, certains ours fuient les chasseurs et subissent une mort lente et douloureuse à cause d'une infection ou d'une perte de sang», raconte Adams dans la vidéo. «Les mères qui allaitent sont parfois abattues, laissant derrière elles des petits qui meurent de faim, incapables de survivre par eux-mêmes.»

«Le gouvernement canadien approuve cette cruauté en utilisant de la vraie fourrure d'ours sur ses casquettes militaires, même s'il existe désormais de la fausse fourrure d'ours de qualité militaire», conclut le musicien dans la vidéo. (PETA UK et le fabricant de fausses fourrures de luxe ECOPEL ont développé une fausse fourrure de remplacement à la pointe de la technologie.) «Dites au gouvernement canadien de mettre fin à la cruauté et de se passer de fourrure.»

advertisement

Dans une déclaration à Billboard, Andrée-Anne Poulin, porte-parole du ministère de la Défense nationale du Canada, a expliqué que le MDN et les FAC ont déjà opté pour l'utilisation de fourrure synthétique «lorsque cela est possible», citant l'abandon des vêtements d'hiver doublés de fourrure, des accessoires qui ont dominé le 19e siècle.

«Il est important de noter que la plupart des chapeaux en peau d'ours portés par la Garde de Cérémonie ont plus de 20 ans et sont bien entretenus grâce aux soins minutieux qu'ils ont reçus au fil des décennies», explique Poulin. «Le MDN et les FAC remettent à neuf et prolongent la durée de vie des chapeaux existants, en s'efforçant de réutiliser uniquement les peaux d'ours acquises précédemment.»

Les droits des animaux ne sont pas la seule cause pour laquelle Adams lève son drapeau. En février, le lauréat d'un Grammy a partagé Someone's Daughter, Someone's Son, une chanson originale écrite pour le documentaire du même nom réalisé par Lorna Tucker, qui constitue un appel à l'action contre la lutte mondiale contre les sans-abri.

Regardez la nouvelle vidéo de Bryan Adams et PETA appelant les Forces armées canadiennes à mettre fin à l'utilisation de casquettes en peau d'ours. (Attention: la vidéo contient du contenu graphique.)

advertisement

Cet article a été initialement publié par Billboard US

advertisement
deadmau5
Matt Barnes

deadmau5

Français

Nouveautés et albums canadiens à venir : deadmau5 revient avec un nouvel EP, Menno Versteeg de Hollerado se lance en solo

Boy Golden et Begonia ont également de nouvelles sorties cette semaine, tandis que Geddy Lee et Alex Lifeson de Rush rééditent leurs albums en solo.

Une semaine au milieu de l'été apporte son lot de nouveautés notables de la part d'artistes canadiens, dont Oleyada etRuss Brannon. Tout juste après avoir fait la couverture exclusive du nouveau Rolling Stone Québec, deadmau5 est également de retour avec un nouvel album, some ep, qui combine sa première musique en deux ans avec son alter ego Testpilot.

For Eden, quant à lui, est le deuxième album du compositeur indie folk/roots Boy Golden (Liam Duncan). Son premier album, Church of Better Days, a atteint la première place des radios alternatives canadiennes et il est rapidement devenu un favori sur le circuit des tournées. Déjà lauréate d'un prix Juno, la Winnipegoise Begonia fait tourner les têtes avec sa voix puissante et naturelle, et son nouvel album Open Swim fera passer le message.

continuer à éleverShow less
advertisement