advertisement
Français

DICE, la plus grande plateforme de billetterie indépendante d'Amérique du Nord, est lancée à Toronto

La plateforme de billetterie qui veut éliminer les frais cachés et empêcher les revendeurs externes fait une incursion au Canada grâce à un partenariat avec de nombreux lieux et promoteurs indépendants de Toronto.

DICE's logo​

Le logo de DICE


Le Canada est sur le point d'avoir une alternative majeure à Ticketmaster. La plateforme de billetterie basée à Londres, DICE, est lancée aujourd'hui à Toronto. Celle-ci s'associe à un grand nombre de salles de concert et de promoteurs indépendants de Toronto, notamment Collective Concerts (propriétaire de la Horseshoe Tavern et du Lee's Palace), Transmit Presents (qui s'occupe des salles The Garrison et The Baby G), Not Dead Yet, Soluna et Prepare The Ground.


Se présentant comme la plus grande plateforme de billetterie indépendante d'Amérique du Nord, DICE souhaite éviter les problèmes dont se sont plaints les fans en matière d'achat de billets au cours des dernières années: frais surprises, reventes externes et prix déroutants. Dans un courriel adressé à Billboard Canada , le président de DICE, Russ Tannen, qualifie son système de « modèle de billetterie numérique fluide et transparent ».

advertisement

«Cela a été une année tumultueuse pour le milieu de billetterie, avec des frais indésirables et des prix de billets élevés qui ont eu un impact sur la capacité des consommateurs à profiter de la musique live, mais l'équité et la transparence sont des choses pour lesquelles DICE se bat depuis le premier jour», dit-il.

DICE a été fondée en 2014 et s'est étendue en Amérique du Nord via Los Angeles et New York en 2019, Toronto étant sa première incursion au Canada. Dave Lock, directeur des partenariats avec les sites et les promoteurs, est le premier Canadien embauché par l'entreprise. Il a déjà travaillé avec d'autres points de vente de billetterie, notamment Ticketfly, Eventbrite et ShowClix.

Ticketmaster est l'agent exclusif de billetterie de Live Nation depuis la fusion des deux sociétés en 2010, mais les promoteurs indépendants de la ville utilisent différents systèmes de vente. Il est donc assez remarquable de voir autant de personnes s'associer immédiatement à DICE.

advertisement

Au cours de la dernière année, Ticketmaster a fait l'objet d'un examen minutieux, notamment en ce qui concerne la tournée Eras de Taylor Swift.

La plateforme de billetterie Ticketmaster et sa société mère Live Nation ont ainsi été la cible de nombreuses critiques. Les fans étaient notamment confrontés à des heures de retard et devaient faire affaire avec des revendeurs à la sauvette. La flambée des prix du spectacle de Swift a même vu la revente des billets atteindre 28 000 $ US.

Le problème a aussi touché Robert Smith de The Cure, qui s'est dit « écœuré » par le prix de leurs billets pour la tournée 2023 du groupe. Smith avait convaincu Ticketmaster d'accorder aux détenteurs de billets des remboursements partiels compris entre 5 $ et 10 $ USD.

La controverse de 2022 s'est fait un chemin jusqu’au Sénat américain, où Live Nation Entertainment s'est fait entendre au Capitol. En juin 2023, DICE, aux côtés de Live Nation, SeatGeek et de nombreuses autres sociétés de divertissement, a parlé de la transparence de la vente de billets à la Maison-Blanche.

Greg Benedetto, fondateur de la société de promotion Not Dead Yet confie par ailleurs que «DICE présente une alternative très intéressante pour les promoteurs indépendants».

advertisement

Benedetto affirme que même si cela n'aura pas d'impact sur l'augmentation des coûts des tournées ou la hausse du prix des billets en général, cela facilitera malgré tout l'expérience des acheteurs de billets.

«Cela élimine le marché de revente corrompu et c'est pour moi son principal atout», déclare-t-il. «Si quelqu'un veut se débarrasser de son billet, il peut le [vendre] via la plateforme à un véritable acheteur.»

Lors de son lancement, DICE a mis en vente des billets pour des spectacles d'artistes comme Cold War Kids, Debby Friday et la vitrine hebdomadaire des artistes de la relève du Drake Hotel, la School Night. Découvrez quels sont les concerts de Toronto en vente sur le site Web de DICE .

advertisement

advertisement
Stingray se joint aux radiodiffuseurs indépendants canadiens pour demander le soutien du gouvernement à la radio locale
Photo de Jacob Hodgson sur Unsplash
microphone noir et gris avec pied
Français

Stingray se joint aux radiodiffuseurs indépendants canadiens pour demander le soutien du gouvernement à la radio locale

La grande société de médias s'est associée aux radiodiffuseurs indépendants pour envoyer une lettre au gouvernement fédéral, appelant à des mesures spécifiques pour soutenir le secteur de la radio locale, comme des incitations fiscales pour les annonceurs et des dépenses publicitaires qui leur sont consacrées.

Les enjeux pour les radiodiffuseurs et les musiciens canadiens sont importants dans le prochain budget fédéral.

La société médiatique canadienne Stingray, qui gère plus de 100 stations de radio, s'est associée à des radiodiffuseurs indépendants pour solliciter un soutien fort du gouvernement fédéral en faveur du secteur de la radio locale. Stingray et le groupe de radiodiffuseurs ont clairement exprimé leur message dans une lettre adressée à la ministre des Finances Chrystia Freeland et à la ministre du Patrimoine canadien Pascale St-Onge, réclamant des mesures qui aideront la radio locale dans un contexte de baisse des revenus publicitaires.

continuer à éleverShow less
advertisement